C'est la première fois qu'une personne se retrouve sur la liste noire pour des produits de loterie, lit-on lundi dans les journaux de Mediahuis.

C'est le fils de l'octogénaire qui a demandé cette interdiction à la Commission des jeux de hasard. "Je ne voyais plus d'autres possibilités", explique-t-il.

Cette dame a donc reçu une interdiction de jeux pour une durée indéterminée. "C'est la première fois que cela s'applique pour des jeux de loterie", explique Marjolein De Paepe de la Commission des jeux de hasard.

C'est la première fois qu'une personne se retrouve sur la liste noire pour des produits de loterie, lit-on lundi dans les journaux de Mediahuis. C'est le fils de l'octogénaire qui a demandé cette interdiction à la Commission des jeux de hasard. "Je ne voyais plus d'autres possibilités", explique-t-il. Cette dame a donc reçu une interdiction de jeux pour une durée indéterminée. "C'est la première fois que cela s'applique pour des jeux de loterie", explique Marjolein De Paepe de la Commission des jeux de hasard.