Dans la délégation de 58 Belges et Belgo-Tunisiens figurait le sénateur honoraire Josy Dubié (photo, au centre), venu par " solidarité avec une jeune démocratie " et qui, " f...

Dans la délégation de 58 Belges et Belgo-Tunisiens figurait le sénateur honoraire Josy Dubié (photo, au centre), venu par " solidarité avec une jeune démocratie " et qui, " foi d'ancien correspondant de guerre ", ne s'est jamais senti en insécurité durant son trip de quatre jours. Dans une interview à une radio locale de Sousse, Josy Dubié a même déclaré qu' " on n'est pas plus en sécurité à Bruxelles qu'à Tunis " et qu'il encourageait donc les Belges à découvrir " ce pays chaleureux ". " Si on le boycotte, ce sont les terroristes qui gagneront ", a-t-il ajouté. La délégation, composée de syndicalistes, d'artistes, de militants et citoyens lambda, comprenait également trois élues, Zoé Genot (Ecolo), Gwenaëlle Grovonius et Nadia El Yousfi (PS). " Tous ont payé leur voyage ", a tenu à préciser l'organisateur, qui a pu compter sur diverses aides côté tunisien.