A partir de ce lundi, les élèves des écoles secondaires wallonnes doivent à nouveau porter le masque en permanence à l'école. Cette décision est intervenue après que le Comité de concertation ait décidé de regénéraliser le port du masque dans les espaces publics clos vu la reprise de la pandémie de coronavirus.

Depuis la rentrée de septembre, les élèves et enseignants du secondaire en Wallonie étaient autorisés à enlever leur masque lorsqu'ils étaient statiques (assis en classe ou à leur bureau). Ils ne devaient le porter que lors de leurs déplacements au sein de l'école. A Bruxelles, où la vaccination était moins avancée, le port du masque était resté obligatoire en permanence dans les écoles secondaires. La décision s'inscrit aussi dans la volonté politique de maintenir les écoles ouvertes. Dans le maternel et le primaire, il n'y aura pas de changement. Les enfants ne doivent pas porter le masque. Celui-ci ne s'applique qu'à leurs enseignants.

Règle différente en Flandre

En Flandre, le port du masque redevient également obligatoire en classe ce lundi mais uniquement pour les élèves de cinquième et sixième année primaire. Rien ne change dans l'enseignement secondaire. Le taux de vaccination élevé des jeunes de 12 à 18 ans en Flandre a joué en leur faveur. "Cela entraîne des taux d'infection beaucoup plus faibles et signifie que des mesures générales supplémentaires dans l'enseignement secondaire ne sont pas nécessaires pour le moment... Les écoles peuvent toujours prendre elles-mêmes des mesures supplémentaires si la situation locale le justifie", a rapporté le ministre Weyts.

En matière de testing, seuls les élèves présentant les symptômes de la Covid-19 doivent être testés. À l'extérieur, les masques peuvent être retirés pour autant que les élèves évitent tout contact physique intense, a précisé le ministre flamand de l'Éducation. Une classe ne sera mise en quarantaine pendant une semaine que si quatre contaminations sont détectées en une semaine dans une seule classe.

A partir de ce lundi, les élèves des écoles secondaires wallonnes doivent à nouveau porter le masque en permanence à l'école. Cette décision est intervenue après que le Comité de concertation ait décidé de regénéraliser le port du masque dans les espaces publics clos vu la reprise de la pandémie de coronavirus. Depuis la rentrée de septembre, les élèves et enseignants du secondaire en Wallonie étaient autorisés à enlever leur masque lorsqu'ils étaient statiques (assis en classe ou à leur bureau). Ils ne devaient le porter que lors de leurs déplacements au sein de l'école. A Bruxelles, où la vaccination était moins avancée, le port du masque était resté obligatoire en permanence dans les écoles secondaires. La décision s'inscrit aussi dans la volonté politique de maintenir les écoles ouvertes. Dans le maternel et le primaire, il n'y aura pas de changement. Les enfants ne doivent pas porter le masque. Celui-ci ne s'applique qu'à leurs enseignants. En Flandre, le port du masque redevient également obligatoire en classe ce lundi mais uniquement pour les élèves de cinquième et sixième année primaire. Rien ne change dans l'enseignement secondaire. Le taux de vaccination élevé des jeunes de 12 à 18 ans en Flandre a joué en leur faveur. "Cela entraîne des taux d'infection beaucoup plus faibles et signifie que des mesures générales supplémentaires dans l'enseignement secondaire ne sont pas nécessaires pour le moment... Les écoles peuvent toujours prendre elles-mêmes des mesures supplémentaires si la situation locale le justifie", a rapporté le ministre Weyts.En matière de testing, seuls les élèves présentant les symptômes de la Covid-19 doivent être testés. À l'extérieur, les masques peuvent être retirés pour autant que les élèves évitent tout contact physique intense, a précisé le ministre flamand de l'Éducation. Une classe ne sera mise en quarantaine pendant une semaine que si quatre contaminations sont détectées en une semaine dans une seule classe.