Un détenu a été testé positif parmi les travailleurs et quatre à cinq autres prisonniers ont également été contaminés, a indiqué Claudine Coupienne, secrétaire permanente CSC Services publics. "La prison est mise en quarantaine, comme celle de Nivelles", a-t-elle ajouté.

L'établissement nivellois est en effet en confinement depuis jeudi après la découverte de plusieurs cas. Dans ces deux prisons wallonnes, les visites aux détenus, les préaux, les transferts, et le travail dans les ateliers sont provisoirement suspendus. Tous les détenus hutois vont être testés.

"Le premier détenu positif à Huy a été transféré à la prison de Bruges qui dispose d'une aile Covid mais qui est saturée. Une section spéciale devait aussi être aménagée à la prison de Lantin, mais elle se fait encore attendre", explique Mme Coupienne.

Les syndicats dénoncent depuis plusieurs semaines l'assouplissement des visites octroyé aux détenus. "Nous avions prévenu la direction pénitentiaire. Les infections surviennent après un congé pénitentiaire ou après une visite intime. Nous ne sommes pas contre les visites, mais nous voulons qu'elles se déroulent en toute sécurité", a ajouté Mme Coupienne.

La CSC entamera d'ailleurs une grève de 48 heures lundi à 6h00 afin de protester contre l'assouplissement concernant les congés pénitentiaires. La FGTB a mené une action similaire cette semaine. Une réunion avec la direction de l'administration pénitentiaire est prévue lundi après-midi.

Un détenu a été testé positif parmi les travailleurs et quatre à cinq autres prisonniers ont également été contaminés, a indiqué Claudine Coupienne, secrétaire permanente CSC Services publics. "La prison est mise en quarantaine, comme celle de Nivelles", a-t-elle ajouté. L'établissement nivellois est en effet en confinement depuis jeudi après la découverte de plusieurs cas. Dans ces deux prisons wallonnes, les visites aux détenus, les préaux, les transferts, et le travail dans les ateliers sont provisoirement suspendus. Tous les détenus hutois vont être testés. "Le premier détenu positif à Huy a été transféré à la prison de Bruges qui dispose d'une aile Covid mais qui est saturée. Une section spéciale devait aussi être aménagée à la prison de Lantin, mais elle se fait encore attendre", explique Mme Coupienne. Les syndicats dénoncent depuis plusieurs semaines l'assouplissement des visites octroyé aux détenus. "Nous avions prévenu la direction pénitentiaire. Les infections surviennent après un congé pénitentiaire ou après une visite intime. Nous ne sommes pas contre les visites, mais nous voulons qu'elles se déroulent en toute sécurité", a ajouté Mme Coupienne. La CSC entamera d'ailleurs une grève de 48 heures lundi à 6h00 afin de protester contre l'assouplissement concernant les congés pénitentiaires. La FGTB a mené une action similaire cette semaine. Une réunion avec la direction de l'administration pénitentiaire est prévue lundi après-midi.