Selon des chiffres dont La Libre Belgique a pu prendre connaissance, les mesures d'accompagnement au profit des riverains des aéroports de Liège et Charleroi, dont les principales sont l'isolation acoustique des maisons et les rachats d'immeubles, ont coûté près de 357 millions d'euros au budget wallon entre 2004 et le 30 juin dernier. L'enveloppe totale réservée aux mesures d'accompagnement s'élève à 550 millions d'euros.

Les rachats de maisons ont coûté environ 280 millions d'euros. 87% du budget "rachats de maisons" ont été investis autour de l'aéroport de Liège, contre 13% pour l'aéroport de Charleroi. En ce qui concerne l'isolation acoustique, 60,51 millions ont été consacrés aux insonorisations des maisons à Liège et 16,42 millions à Charleroi.

Selon un responsable de la Sowaer (Société wallonne des aéroports), à qui la Région a confié le pilotage des mesures d'accompagnement, plus de 6.600 familles ont, au total, été aidées dans le cadre de ces mesures au 30 juin 2010.

Selon des chiffres dont La Libre Belgique a pu prendre connaissance, les mesures d'accompagnement au profit des riverains des aéroports de Liège et Charleroi, dont les principales sont l'isolation acoustique des maisons et les rachats d'immeubles, ont coûté près de 357 millions d'euros au budget wallon entre 2004 et le 30 juin dernier. L'enveloppe totale réservée aux mesures d'accompagnement s'élève à 550 millions d'euros. Les rachats de maisons ont coûté environ 280 millions d'euros. 87% du budget "rachats de maisons" ont été investis autour de l'aéroport de Liège, contre 13% pour l'aéroport de Charleroi. En ce qui concerne l'isolation acoustique, 60,51 millions ont été consacrés aux insonorisations des maisons à Liège et 16,42 millions à Charleroi. Selon un responsable de la Sowaer (Société wallonne des aéroports), à qui la Région a confié le pilotage des mesures d'accompagnement, plus de 6.600 familles ont, au total, été aidées dans le cadre de ces mesures au 30 juin 2010.