Ce total est inférieur à celui enregistré lors de l'année scolaire précédente (3.834) mais a augmenté de plus de 30% par rapport à 2007-2008. Il faut en moyenne un peu moins de quatre faits pour mener au renvoi d'un élève. Le comportement de l'élève en classe est la première cause d'exclusion (58,1%), suivent les violences physiques (29,8%) et psychologiques (29,1%) ainsi que l'absentéisme (16,1%). Les cas les plus graves comme la vente de drogues (1,9%) et les violences sexuelles (2,1%) sont plus marginaux.

Ce total est inférieur à celui enregistré lors de l'année scolaire précédente (3.834) mais a augmenté de plus de 30% par rapport à 2007-2008. Il faut en moyenne un peu moins de quatre faits pour mener au renvoi d'un élève. Le comportement de l'élève en classe est la première cause d'exclusion (58,1%), suivent les violences physiques (29,8%) et psychologiques (29,1%) ainsi que l'absentéisme (16,1%). Les cas les plus graves comme la vente de drogues (1,9%) et les violences sexuelles (2,1%) sont plus marginaux.