Annuellement, 70 à 90 cyclistes décèdent sur les routes belges, indique un rapport publié, fin 2009, par l'observatoire pour la sécurité routière.

En outre, la Belgique compte chaque année 700 à 800 cyclistes gravement blessés ainsi que 5.000 à 6.000 blessés légers. Les statistiques du rapport indiquent cependant que le nombre de tués et de blessés graves parmi les cyclistes diminue et suit donc l'amélioration générale de la sécurité sur les routes.

Le risque individuel par kilomètre parcouru serait quatre fois plus important pour les cyclistes que pour les automobilistes, selon le rapport.

Par ailleurs, l'analyse concernant les personnes impliquées dans les accidents de vélos indique également que le mode de déplacement le plus sûr dépend fortement de l'âge de l'usager. En effet, la moitié des cyclistes tués sur les routes ont plus de 64 ans, alors que seulement 10% de ces tués ont moins de 18 ans.

En 2000, la Belgique comptait le nombre le plus élevé de cyclistes tués par habitant au sein de quatorze pays européens. Des mesures spécifiques axées sur l'amélioration de la sécurité pour les déplacements en vélo sont donc nécessaires, selon l'IBSR.

Levif.be avec Belga

Annuellement, 70 à 90 cyclistes décèdent sur les routes belges, indique un rapport publié, fin 2009, par l'observatoire pour la sécurité routière. En outre, la Belgique compte chaque année 700 à 800 cyclistes gravement blessés ainsi que 5.000 à 6.000 blessés légers. Les statistiques du rapport indiquent cependant que le nombre de tués et de blessés graves parmi les cyclistes diminue et suit donc l'amélioration générale de la sécurité sur les routes. Le risque individuel par kilomètre parcouru serait quatre fois plus important pour les cyclistes que pour les automobilistes, selon le rapport. Par ailleurs, l'analyse concernant les personnes impliquées dans les accidents de vélos indique également que le mode de déplacement le plus sûr dépend fortement de l'âge de l'usager. En effet, la moitié des cyclistes tués sur les routes ont plus de 64 ans, alors que seulement 10% de ces tués ont moins de 18 ans. En 2000, la Belgique comptait le nombre le plus élevé de cyclistes tués par habitant au sein de quatorze pays européens. Des mesures spécifiques axées sur l'amélioration de la sécurité pour les déplacements en vélo sont donc nécessaires, selon l'IBSR. Levif.be avec Belga