Le total des PV avoisinait les 117.000 au 23 juillet.

Les infractions concernent désormais le port du masque, la distanciation sociale ou encore les horaires de fermeture. "On a un peu plus de PV ces derniers jours", remarque Jana Verdegem, porte-parole de la police fédérale. "Il faut être plus sévère, car avant le CNS, on faisait surtout de la sensibilisation. Les règles sont connues et les gens peuvent s'attendre à des amendes en cas d'infraction. (...) Il y a bien sûr moins de PV par jour qu'au début de la crise, avec le confinement."

Les masques buccaux sont désormais obligatoires dans les espaces publics extérieurs fréquentés, notamment dans les rues commerçantes. Les clients des bars et restaurants doivent aussi laisser leurs coordonnées afin de pouvoir être contactés par la cellule de tracing. L'heure de fermeture des magasins de nuit a été avancée à 22h00.

Le total des PV avoisinait les 117.000 au 23 juillet. Les infractions concernent désormais le port du masque, la distanciation sociale ou encore les horaires de fermeture. "On a un peu plus de PV ces derniers jours", remarque Jana Verdegem, porte-parole de la police fédérale. "Il faut être plus sévère, car avant le CNS, on faisait surtout de la sensibilisation. Les règles sont connues et les gens peuvent s'attendre à des amendes en cas d'infraction. (...) Il y a bien sûr moins de PV par jour qu'au début de la crise, avec le confinement." Les masques buccaux sont désormais obligatoires dans les espaces publics extérieurs fréquentés, notamment dans les rues commerçantes. Les clients des bars et restaurants doivent aussi laisser leurs coordonnées afin de pouvoir être contactés par la cellule de tracing. L'heure de fermeture des magasins de nuit a été avancée à 22h00.