Jean-Claude Phlypo mène-t-il une mission de consultance contestable à l'aéroport de Liège? Des informations révélées par Le Soir ce mardi matin le laissent à penser: le bureau de consultance Deloitte, chargée de faire un audit des filiales de Nethys, serait d'ailleurs dubitatif à ce sujet.

Ancien patron de la Société régionale wallonne de transport public (SRWT) et ex-échevin PS à Blégny, Jean-Claude Phlypo est imprégné par la mission de service public. Il y a deux, à la fin de son mandat, il a toutefois créé une société de consultance - JCP Conseil - avec laquelle il a notamment commencé à donner des conseils à l'aéroport de Liège en matière de mobilité. Un montant de 60000 euros, "tout compris", précise-t-il - a été dégagé à cette fin.

Le bureau Deloitte relève toutefois qu'aucun appel d'offres n'a été mené pour lui confier ce travail. Selon des sources concordantes citées par le journal, ce consultant n'aurait en outre justifié de réelles prestations qu'à une ou deux reprises au cours des 24 derniers mois, alors que sa convention "précise explicitement que les factures non accompagnées de fiches de prestations ne pourront être ni contresignées par la direction, ni honorées". Interrogé par nos collègues, Jean-Claude Phlypo se dit "serein".

Le sujet fait déjà bondir l'opposition wallonne. "Comment est-ce possible alors qu'on nous parle de nouvelle gouvernance à tout bout de champ?, demande Germain Mugemanmango, porte-parole du PTB. Comment expliquer ça Jean-Luc Crucke (ministre de tutelle, MR - Ndlr)?"

Jean-Claude Phlypo mène-t-il une mission de consultance contestable à l'aéroport de Liège? Des informations révélées par Le Soir ce mardi matin le laissent à penser: le bureau de consultance Deloitte, chargée de faire un audit des filiales de Nethys, serait d'ailleurs dubitatif à ce sujet.Ancien patron de la Société régionale wallonne de transport public (SRWT) et ex-échevin PS à Blégny, Jean-Claude Phlypo est imprégné par la mission de service public. Il y a deux, à la fin de son mandat, il a toutefois créé une société de consultance - JCP Conseil - avec laquelle il a notamment commencé à donner des conseils à l'aéroport de Liège en matière de mobilité. Un montant de 60000 euros, "tout compris", précise-t-il - a été dégagé à cette fin.Le bureau Deloitte relève toutefois qu'aucun appel d'offres n'a été mené pour lui confier ce travail. Selon des sources concordantes citées par le journal, ce consultant n'aurait en outre justifié de réelles prestations qu'à une ou deux reprises au cours des 24 derniers mois, alors que sa convention "précise explicitement que les factures non accompagnées de fiches de prestations ne pourront être ni contresignées par la direction, ni honorées". Interrogé par nos collègues, Jean-Claude Phlypo se dit "serein".Le sujet fait déjà bondir l'opposition wallonne. "Comment est-ce possible alors qu'on nous parle de nouvelle gouvernance à tout bout de champ?, demande Germain Mugemanmango, porte-parole du PTB. Comment expliquer ça Jean-Luc Crucke (ministre de tutelle, MR - Ndlr)?"