Du côté des bus des TEC Liège-Verviers, la situation est particulièrement problématique depuis le dépôt de Jemeppe où seuls 16% des véhicules circulent, selon un point de la situation effectué vers 06h00 par la porte-parole Carine Zanella. Seuls 10% des trams et des bus roulent sur le réseau des TEC Charleroi.

25% des services sont assurés depuis le dépôt de Rocourt, 35% depuis le dépôt d'Omal, 38% à Bassenge, 59% à Verviers et 57% Robermont, tandis que tout fonctionne normalement depuis Eupen, précise la porte-parole des TEC Liège-Verviers. A Charleroi, les métros M1/M2/M3/M4 rouleront toutes les demi-heures, indique la page Facebook des TEC Charleroi. Au dépôt de Jumet, 16% des services sont assurés, 13% à Genson et 16% à Anderlues. Les perturbations frappent également le TEC Hainaut. A peine la moitié des services sont assurés à Mons. Dans le Borinage, 5% des véhicules roulent contre 20% dans le Centre. La situation est meilleure dans le Hainaut occidental, avec 70% des services assurés. L'impact est moindre pour les TEC Namur-Luxembourg: 84% des bus circulent en province de Namur et 90% au Luxembourg. Le réseau des TEC Brabant wallon est très peu touché, avec 98% des services assurés.

Du côté des bus des TEC Liège-Verviers, la situation est particulièrement problématique depuis le dépôt de Jemeppe où seuls 16% des véhicules circulent, selon un point de la situation effectué vers 06h00 par la porte-parole Carine Zanella. Seuls 10% des trams et des bus roulent sur le réseau des TEC Charleroi.25% des services sont assurés depuis le dépôt de Rocourt, 35% depuis le dépôt d'Omal, 38% à Bassenge, 59% à Verviers et 57% Robermont, tandis que tout fonctionne normalement depuis Eupen, précise la porte-parole des TEC Liège-Verviers. A Charleroi, les métros M1/M2/M3/M4 rouleront toutes les demi-heures, indique la page Facebook des TEC Charleroi. Au dépôt de Jumet, 16% des services sont assurés, 13% à Genson et 16% à Anderlues. Les perturbations frappent également le TEC Hainaut. A peine la moitié des services sont assurés à Mons. Dans le Borinage, 5% des véhicules roulent contre 20% dans le Centre. La situation est meilleure dans le Hainaut occidental, avec 70% des services assurés. L'impact est moindre pour les TEC Namur-Luxembourg: 84% des bus circulent en province de Namur et 90% au Luxembourg. Le réseau des TEC Brabant wallon est très peu touché, avec 98% des services assurés.