Les données des patients et de leurs contacts proches peuvent être obtenues simplement auprès des enquêteurs de contact, mais celles des voyageurs ne parviennent pas encore aux autorités locales, affirment samedi les journaux Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.

En raison d'un problème technique, les données personnelles des personnes (re)venant de l'étranger ne parviennent pas encore aux autorités locales. Une quarantaine d'au moins sept jours s'applique à ceux qui reviennent d'une zone rouge. Idéalement, cela peut être vérifié, car des chiffres récents du Comité Interfédéral de Test et de traçage montrent déjà que 33.026 codes de test ont été envoyés le dernier week-end des vacances de Noël, lorsqu'un test corona est devenu obligatoire pour les voyageurs. Cependant, quatre voyageurs sur 10 ne se sont pas fait tester. Il y a de fortes chances qu'ils négligent également de se mettre en quarantaine, avancent les deux journaux.

Les données des patients et de leurs contacts proches peuvent être obtenues simplement auprès des enquêteurs de contact, mais celles des voyageurs ne parviennent pas encore aux autorités locales, affirment samedi les journaux Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.En raison d'un problème technique, les données personnelles des personnes (re)venant de l'étranger ne parviennent pas encore aux autorités locales. Une quarantaine d'au moins sept jours s'applique à ceux qui reviennent d'une zone rouge. Idéalement, cela peut être vérifié, car des chiffres récents du Comité Interfédéral de Test et de traçage montrent déjà que 33.026 codes de test ont été envoyés le dernier week-end des vacances de Noël, lorsqu'un test corona est devenu obligatoire pour les voyageurs. Cependant, quatre voyageurs sur 10 ne se sont pas fait tester. Il y a de fortes chances qu'ils négligent également de se mettre en quarantaine, avancent les deux journaux.