Selon son porte-parole, "cette situation ne s'est encore jamais présentée en Belgique". Le défaut de capacité total est estimé entre 1.600 et 1.700 MW. Même avec les 750 MW supplémentaires, il manquera encore environ 1.000 MW lorsque six des sept réacteurs belges seront à l'arrêt au mois de novembre. Seul le réacteur Doel 3 sera opérationnel.

Selon son porte-parole, "cette situation ne s'est encore jamais présentée en Belgique". Le défaut de capacité total est estimé entre 1.600 et 1.700 MW. Même avec les 750 MW supplémentaires, il manquera encore environ 1.000 MW lorsque six des sept réacteurs belges seront à l'arrêt au mois de novembre. Seul le réacteur Doel 3 sera opérationnel.