Ces dernières attendent depuis bientôt neuf ans que l'homme d'Eglise soit confronté juridiquement à ses actes. Depuis ses effarants aveux en 2011 face aux caméras de VT4, Roger Vangheluwe était resté discret, à la demande du Vatican. Son témoignage télé, lors duquel il avait admis et minimisé les abus sexuels infligés durant des années à deux de ses neveux, avaient provoqué une onde de choc et mené à des perquisitions dans les sièges des principaux diocèses du nord du pays. Aujourd'hui, alors que la dénommée opération Calice semble patauger, Roger Vangheluwe nie toujours les autres faits qu...