Les experts du GEMS, qui conseillent le gouvernement, préconisent le port du masque à partir de 9 ans dans les écoles afin d'endiguer la propagation du coronavirus, même si un rapport de l'institut de Santé publique Sciensano de la fin du mois concluait à l'absence de preuve scientifique suffisante pour imposer une telle mesure.

"Nous nous opposons catégoriquement au port du masque en-dessous de 12 ans. Il y a déjà pas mal d'obligations dans l'enseignement et le consensus scientifique sur ce point fait défaut. Et s'il n'y a pas de démonstration scientifique, il faut privilégier l'apprentissage des enfants. Or, le port du masque a un impact sur le bien-être des enfants, sur leur capacité d'expression et d'interaction, et donc d'apprentissage. C'est déjà compliqué pour les élèves du secondaire, ça le sera encore plus en primaire", a déclaré le porte-parole du parti.

Les experts du GEMS, qui conseillent le gouvernement, préconisent le port du masque à partir de 9 ans dans les écoles afin d'endiguer la propagation du coronavirus, même si un rapport de l'institut de Santé publique Sciensano de la fin du mois concluait à l'absence de preuve scientifique suffisante pour imposer une telle mesure. "Nous nous opposons catégoriquement au port du masque en-dessous de 12 ans. Il y a déjà pas mal d'obligations dans l'enseignement et le consensus scientifique sur ce point fait défaut. Et s'il n'y a pas de démonstration scientifique, il faut privilégier l'apprentissage des enfants. Or, le port du masque a un impact sur le bien-être des enfants, sur leur capacité d'expression et d'interaction, et donc d'apprentissage. C'est déjà compliqué pour les élèves du secondaire, ça le sera encore plus en primaire", a déclaré le porte-parole du parti.