Il propose également d'instaurer un délai avant de pouvoir bénéficier de la couverture sociale flamande: toute personne qui en ferait la demande devrait au préalable avoir vécu cinq ans de manière ininterrompue, légale et effective en Belgique.

Les résidents devraient aussi reconnaître intégralement et s'impliquer dans la communauté flamande, précise cette note. Pour pouvoir prétendre aux allocations familiales, les nouveaux arrivants devraient en outre patienter six mois. La Flandre ne doit laisser personne de côté "mais personne ne doit non plus laisser la communauté de côté", souligne la N-VA. "Nous attendons de tout Flamand, ancien ou nouveau, qu'il prenne ses responsabilités et fasse de grands efforts pour saisir les nombreuses opportunités qu'offre la Flandre."

Autre aspect sociétal abordé: le port de signes religieux dans les écoles et administrations publiques. Les nationalistes flamands défendent une interdiction du voile, des croix et autres signes conventionnels visibles, valable pour les professeurs comme pour les élèves de l'enseignement communautaire, provincial ou communal. Cette mesure s'appliquerait également aux services de l'administration flamande et aux employés communaux en contact avec les citoyens.