L'Agence avait été informée début juin par une société que, selon les analyses de cette dernière, des oeufs avaient été contaminés par du fipronil, un insecticide utilisé pour lutter contre le pou rouge. Cette substance toxique ne peut cependant pas être utilisé dans le secteur de la volaille. A hautes doses et en cas d'usage répété, elle peut en effet être nocive pour la thyroïde, le foie et les reins.

L'Afsca avait alors lancé sa propre enquête, qui devait notamment démontrer quelles autres entreprises du secteur avaient utilisé ce pesticide. La justice a également ouvert une enquête.

L'Agence a ensuite pris contact avec d'autres pays (limitrophes) le 20 juillet via l'European Alert System afin de les informer de la présence potentielle de ce produit dans les oeufs. Elle a aussi pris des mesures afin d'éviter que des produits contaminés se retrouvent dans le commerce et finissent dans l'assiette du consommateur. Les entreprises où l'on redoutait une contamination ont été bloquées et les oeufs "suspects" ont été détruits.

L'Agence avait été informée début juin par une société que, selon les analyses de cette dernière, des oeufs avaient été contaminés par du fipronil, un insecticide utilisé pour lutter contre le pou rouge. Cette substance toxique ne peut cependant pas être utilisé dans le secteur de la volaille. A hautes doses et en cas d'usage répété, elle peut en effet être nocive pour la thyroïde, le foie et les reins. L'Afsca avait alors lancé sa propre enquête, qui devait notamment démontrer quelles autres entreprises du secteur avaient utilisé ce pesticide. La justice a également ouvert une enquête. L'Agence a ensuite pris contact avec d'autres pays (limitrophes) le 20 juillet via l'European Alert System afin de les informer de la présence potentielle de ce produit dans les oeufs. Elle a aussi pris des mesures afin d'éviter que des produits contaminés se retrouvent dans le commerce et finissent dans l'assiette du consommateur. Les entreprises où l'on redoutait une contamination ont été bloquées et les oeufs "suspects" ont été détruits.