Ce 25 mai, dans le cadre de la Journée internationale des enfants disparus, Child Focus invite le grand public à se souvenir des histoires qui se cachent derrière chaque dossier de disparition, et ce notamment par le biais de spots télé et radio.

"Dans notre pays, nous avons encore une vingtaine d'enfants impliqués dans des dossiers de disparitions de longue durée. Les souvenirs de ces parents d'enfants disparus vivent à travers les avis de recherche partagés entre autres sur les réseaux sociaux et permettent aussi de poursuivre les recherches. Le grand public peut donc, d'une part, continuer à partager ces messages et, d'autre part, porter un myosotis (broche en fleur) en signe de soutien aux proches des enfants disparus", indique la Fondation dans son communiqué.

Child Focus traite chaque année 2.000 dossiers de disparition, dont environ 95% sont rapidement résolus. Le plus grand nombre de signalements d'enfants disparus que Child Focus traite chaque année concerne la catégorie des "fugueurs". En 2019, Child Focus a traité 992 dossiers de fugue, dont 816 étaient de nouveaux signalements.

Ce 25 mai, dans le cadre de la Journée internationale des enfants disparus, Child Focus invite le grand public à se souvenir des histoires qui se cachent derrière chaque dossier de disparition, et ce notamment par le biais de spots télé et radio. "Dans notre pays, nous avons encore une vingtaine d'enfants impliqués dans des dossiers de disparitions de longue durée. Les souvenirs de ces parents d'enfants disparus vivent à travers les avis de recherche partagés entre autres sur les réseaux sociaux et permettent aussi de poursuivre les recherches. Le grand public peut donc, d'une part, continuer à partager ces messages et, d'autre part, porter un myosotis (broche en fleur) en signe de soutien aux proches des enfants disparus", indique la Fondation dans son communiqué. Child Focus traite chaque année 2.000 dossiers de disparition, dont environ 95% sont rapidement résolus. Le plus grand nombre de signalements d'enfants disparus que Child Focus traite chaque année concerne la catégorie des "fugueurs". En 2019, Child Focus a traité 992 dossiers de fugue, dont 816 étaient de nouveaux signalements.