Nous faisons des études de médecine, de kiné, d'infirmière, d'aide soignant ou des études biomédicales. Nous avons choisi d'étudier dans la filière santé parce que nous voulons sauver des vies, aider les autres. L'entraide, c'est une valeur que nous portons et que nous voulons pratiquer dans notre vie professionnelle future.

Notre pays est engagé dans une bataille difficile contre le coronavirus. Le pays tout entier se mobilise et fait tout son possible pour suivre les règles de confinement tout en faisant vivre la solidarité. En restant à la maison, en cousant des masques, en aidant les personnes âgées pour leurs courses, en applaudissant le personnel des soins de santé et les secteurs au front.

Comme étudiants inscrits dans les filières santé, nous voulons faire plus. La crise du coronavirus a bouleversé notre année académique. Certainement avec nos stages. La plupart d'entre nous sommes confinés chez nous, à l'arrêt. Nous voulons aider.

Nous voyons les images d'infirmières et d'aides-soignants surchargés de travail dans les maisons de repos.

Le serment d'Hippocrate dit ceci : "Au moment où je deviens membre de la profession médicale, je m'engage à oeuvrer de mon mieux pour une médecine de qualité, au service des personnes et de la société." Face à la situation de crise que nous traversons, nous voulons l'appliquer maintenant.

Nous sommes prêts à aider. Maintenant. C'est pourquoi nous nous sommes inscrits sur la plate forme d'aide de l'Aviq. Nous répondons à l'appel pour soulager les professionnels du secteur, touchés par la maladie et épuisés par un travail dur. Nous nous portons volontaires. Nous voulons sauver des vies. Nous appelons les étudiants qui suivent les mêmes filières d'études à faire pareil.

Des étudiants de Comac (le mouvement des jeunes du PTB) inscrits dans les filières santé :

Selin Ibrim - Bac1 Médecine - UMONS- 0494 48 73 86

Liam Sabot - médecine UMONS - 3BA - Mons - 0471 21 76 35

Nora Coquillart - Master 1 Logopédie - UCL - 0496 46 44 81

Georlette Bétania, BA3 Sciences biomédicales UMONS - Aiseau-Presles - 0492 96 12 24

Nisrine Zellou, BA2 Médecine UMONS, Charleroi - 0485 60 21 40

Islam Shakhabov, BA2 Médecine UMONS - Morlanwelz - 0494 52 47 63

Sabrina Debure, Master 1 Médecine, ULB - Silly - 0497 69 38 05

Lucas Paris - 2eme bachelier médecine UMONS - Epinoy 62860 - +33 670 422 687

Gorann Lepied - BA2 BIOMED UMONS - Merbes-Le-Château - 0470 93 83 15

Simin De Jaegher, BA2 BIOMED UMONS - Ath - 0487 53 79 34

Siline Schoovartz - BA3 Médecine UMONS - Silly - 0471 46 09 63

Aline Genbauffe - Sciences biomédicales UMONS - Chièvres - 0472 61 10 28

Charlotte Lemoine - BA3 Biomédicale - UMONS - Esplechin - 0479 38 29 40

Lola Devuyst - ULB - bachelier médecine - 0488 06 72 34

Fanny Bühl - BA1 Médecine UNamur - Gembloux - 0471 84 10 91

Corentin Ferrara - infi - Liège - 0475 93 42 69

Sacha Rommes - aide soignant - Liège - 0496 48 08 07

Theary Choeurn- kiné - Bruxelles - 0483 58 30 11

Nous faisons des études de médecine, de kiné, d'infirmière, d'aide soignant ou des études biomédicales. Nous avons choisi d'étudier dans la filière santé parce que nous voulons sauver des vies, aider les autres. L'entraide, c'est une valeur que nous portons et que nous voulons pratiquer dans notre vie professionnelle future.Notre pays est engagé dans une bataille difficile contre le coronavirus. Le pays tout entier se mobilise et fait tout son possible pour suivre les règles de confinement tout en faisant vivre la solidarité. En restant à la maison, en cousant des masques, en aidant les personnes âgées pour leurs courses, en applaudissant le personnel des soins de santé et les secteurs au front.Comme étudiants inscrits dans les filières santé, nous voulons faire plus. La crise du coronavirus a bouleversé notre année académique. Certainement avec nos stages. La plupart d'entre nous sommes confinés chez nous, à l'arrêt. Nous voulons aider.Nous voyons les images d'infirmières et d'aides-soignants surchargés de travail dans les maisons de repos.Le serment d'Hippocrate dit ceci : "Au moment où je deviens membre de la profession médicale, je m'engage à oeuvrer de mon mieux pour une médecine de qualité, au service des personnes et de la société." Face à la situation de crise que nous traversons, nous voulons l'appliquer maintenant.Nous sommes prêts à aider. Maintenant. C'est pourquoi nous nous sommes inscrits sur la plate forme d'aide de l'Aviq. Nous répondons à l'appel pour soulager les professionnels du secteur, touchés par la maladie et épuisés par un travail dur. Nous nous portons volontaires. Nous voulons sauver des vies. Nous appelons les étudiants qui suivent les mêmes filières d'études à faire pareil.