Le scrutin communal à Neufchâteau n'a toujours pas pu être validé par le gouverneur. Le délai de validation a en effet été reporté en raison d'une instruction judiciaire pour suspicions de fraude aux procurations concernant les résidents d'un home pour personnes âgées géré par le CPAS de la commune.

M. Schmitz a seulement pu avoir accès aux documents électoraux, la semaine dernière, suite à leur mise à disposition par le parquet du Luxembourg, et dès lors pu entamer la procédure administrative. Cette dernière est indépendante de la procédure judiciaire qui a débouché sur l'inculpation de 21 personnes, dont le bourgmestre en titre de Neufchâteau, Dimitri Fourny (cdH).

Les suspicions portent sur des procurations qui auraient pu amener des voix à sa liste "Agir Ensemble". Selon les résultats du scrutin, elle a, avec 2.363 voix, décroché 10 sièges (sur 19).

La liste "Pour Vous" de son concurrent direct, Yves Evrard (MR), a quant à elle totalisé 2.117 voix ce qui équivaut à 8 sièges, tandis qu'une 3e liste, "La 3e Piste" a obtenu 602 voix pour 1 siège.

Or, ces résultats sont sujets à discussion. Le basculement d'un siège de la liste "Agir Ensemble" à "Pour Vous" se jouant à 16 voix près; chaque liste étant dans ce cas à égalité.

Les deux listes opposées à celles de Dimitri Fourny ont par ailleurs déposé des réclamations auprès du gouverneur qui peuvent désormais être examinées vu que les documents électoraux ont été "libérés" par la justice. M. Fourny, par la voix de son conseil, a demandé et obtenu de pouvoir aussi être considéré comme partie à la cause dans le cadre de la procédure administrative.

Appelée comme témoin lors de cette audience consacrée à la validation du processus électoral, la présidente du bureau communal de Neufchâteau a indiqué ne pas vouloir s'exprimer devant le gouverneur craignant de violer le secret de l'instruction judiciaire et de voir sa responsabilité pénale engagée.

La présidente d'un bureau de vote a pour sa part expliqué avoir assisté à un incident le 14 octobre. Une dame, munie d'une procuration au nom de son père, n'a en effet pas pu voter en son nom car une autre personne s'était déjà présentée dans ce bureau avec une autre procuration.

Une nouvelle audience a été fixée par le gouverneur du Luxembourg le 23 avril prochain afin que les parties puissent faire part de leur observation. La date à laquelle la décision de validation ou non du scrutin communal sera rendue publique sera alors annoncée.

Le scrutin communal à Neufchâteau n'a toujours pas pu être validé par le gouverneur. Le délai de validation a en effet été reporté en raison d'une instruction judiciaire pour suspicions de fraude aux procurations concernant les résidents d'un home pour personnes âgées géré par le CPAS de la commune. M. Schmitz a seulement pu avoir accès aux documents électoraux, la semaine dernière, suite à leur mise à disposition par le parquet du Luxembourg, et dès lors pu entamer la procédure administrative. Cette dernière est indépendante de la procédure judiciaire qui a débouché sur l'inculpation de 21 personnes, dont le bourgmestre en titre de Neufchâteau, Dimitri Fourny (cdH). Les suspicions portent sur des procurations qui auraient pu amener des voix à sa liste "Agir Ensemble". Selon les résultats du scrutin, elle a, avec 2.363 voix, décroché 10 sièges (sur 19). La liste "Pour Vous" de son concurrent direct, Yves Evrard (MR), a quant à elle totalisé 2.117 voix ce qui équivaut à 8 sièges, tandis qu'une 3e liste, "La 3e Piste" a obtenu 602 voix pour 1 siège. Or, ces résultats sont sujets à discussion. Le basculement d'un siège de la liste "Agir Ensemble" à "Pour Vous" se jouant à 16 voix près; chaque liste étant dans ce cas à égalité. Les deux listes opposées à celles de Dimitri Fourny ont par ailleurs déposé des réclamations auprès du gouverneur qui peuvent désormais être examinées vu que les documents électoraux ont été "libérés" par la justice. M. Fourny, par la voix de son conseil, a demandé et obtenu de pouvoir aussi être considéré comme partie à la cause dans le cadre de la procédure administrative. Appelée comme témoin lors de cette audience consacrée à la validation du processus électoral, la présidente du bureau communal de Neufchâteau a indiqué ne pas vouloir s'exprimer devant le gouverneur craignant de violer le secret de l'instruction judiciaire et de voir sa responsabilité pénale engagée. La présidente d'un bureau de vote a pour sa part expliqué avoir assisté à un incident le 14 octobre. Une dame, munie d'une procuration au nom de son père, n'a en effet pas pu voter en son nom car une autre personne s'était déjà présentée dans ce bureau avec une autre procuration. Une nouvelle audience a été fixée par le gouverneur du Luxembourg le 23 avril prochain afin que les parties puissent faire part de leur observation. La date à laquelle la décision de validation ou non du scrutin communal sera rendue publique sera alors annoncée.