Un accord pour mettre fin à la relation de travail entre les deux parties a été confirmé au journal Le Soir par la société Nethys.

Michel Marteau avait été débauché de Sudpresse par Stéphane Moreau en septembre 2017. Si son nom avait ensuite circulé pour reprendre la tête de Nice-Matin et de L'Avenir, cela ne s'est jamais concrétisé.

Selon son profil LinkedIn, Michel Marteau était dernièrement rédacteur en chef numérique du média Ilico, un site mis en ligne par Nethys il y a quelques mois mais mis à l'arrêt à la fin d'année dernière.

Un accord pour mettre fin à la relation de travail entre les deux parties a été confirmé au journal Le Soir par la société Nethys. Michel Marteau avait été débauché de Sudpresse par Stéphane Moreau en septembre 2017. Si son nom avait ensuite circulé pour reprendre la tête de Nice-Matin et de L'Avenir, cela ne s'est jamais concrétisé. Selon son profil LinkedIn, Michel Marteau était dernièrement rédacteur en chef numérique du média Ilico, un site mis en ligne par Nethys il y a quelques mois mais mis à l'arrêt à la fin d'année dernière.