Début 2020, il n'y en avait qu'un sur les routes wallonnes. Dans le tunnel sous Cointe, du côté de Liège. Aujourd'hui, 32 radars-tronçons ont été installés par la Wallonie sur ses routes et trois sont en travaux. La police fédérale a également mis en place plusieurs radars-tronçons dont les emplacements ne sont pas communiqués. Un nombre qui reste largement moins important qu'en Flandre où, en juin dernier, on comptait 143 des 156 portiques installés dans notre pays.
...

Début 2020, il n'y en avait qu'un sur les routes wallonnes. Dans le tunnel sous Cointe, du côté de Liège. Aujourd'hui, 32 radars-tronçons ont été installés par la Wallonie sur ses routes et trois sont en travaux. La police fédérale a également mis en place plusieurs radars-tronçons dont les emplacements ne sont pas communiqués. Un nombre qui reste largement moins important qu'en Flandre où, en juin dernier, on comptait 143 des 156 portiques installés dans notre pays.Les radars-tronçons permettent de calculer la vitesse moyenne sur un trajet spécifique. Fini donc le gros coup de frein juste avant le radar. Le passage du véhicule est enregistré grâce à des caméras spéciales, les caméras ANPR, capables de reconnaître les plaques d'immatriculation. L'une se situe à l'entrée, l'autre à la sortie du tronçon.Les distances entre ces caméras peuvent varier, elles peuvent aller de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres. En Flandre par exemple, un radar tronçon de 16 kilomètres a été installé sur la A54, et du côté wallon, sur la E42, deux radars se suivent entre Fleurus et Daussoulx pour une distance d'un peu plus de 25 kilomètres. Ces dispositifs ont prouvé un réel impact positif sur la sécurité routière, selon Benoit Godart, porte-parole de l'institut Vias. "On voit clairement un effet. C'est ça l'avenir de la sécurité routière, il faut combiner les radars fixes dans certains endroits dangereux et les radars tronçons à d'autres. Une étude a été menée il y a quelques années sur quelques radars-tronçons en Flandre notamment sur le radar de 7km entre Wetteren et Erpe-Meek. On avait alors remarqué une diminution de la vitesse de moyenne de 5% mais aussi une baisse de plus de 50% des accidents graves. On remarque aussi que les automobilistes diminuent leur vitesse même en amont et en aval du radar. Ils prennent le pli de rouler à la même vitesse. Les mesures effectuées montrent aussi que le système favorise des vitesses beaucoup plus homogènes et incitent les usagers à changer moins souvent de bande."Récemment cinq nouveaux radars ont été installés sur les autoroutes wallonnes. Ces derniers flashent 24h/24 et 7 jours/7. En plus, Le Vif a obtenu la liste des radars-tronçons installés par la Wallonie sur ses routes. On peut voir une grosse concentration de radars-tronçons aux alentours de Dour et de Namur.Trois autres radars sont en travaux : sur la N243 (ch. de Wavre) à Perwez, sur la N658 (rue de Bullange) et sur la N676 à Amel/Amblève. Certains radars-tronçons sont également installés par la police fédérale en Wallonie. La police ne souhaite pas communiquer leurs emplacements. "On ne sait pas exactement ceux qui fonctionnent et ceux qui ne fonctionnent pas" confie Benoit Godart.