Mme Wilmès s'adresse particulièrement aux jeunes, qui n'iront plus à l'école ou à l'université à partir de lundi. "Je sais que vous avez envie de voir vos amis, de vous voir en plus grand nombre pour faire la fête. Cette période suscite de l'angoisse, c'est parfaitement normal. Mais je vous demande, limitez vos contacts et n'organisez pas de soirée en réponse à la fermeture des bars et des boîtes."

"Même si vous ne développez pas de symptômes, peut-être que vous contaminerez un ami, un parent, un grand-parent pour qui la maladie pourrait avoir des conséquences dramatiques", rappelle le Première ministre.

Mme Wilmès s'adresse particulièrement aux jeunes, qui n'iront plus à l'école ou à l'université à partir de lundi. "Je sais que vous avez envie de voir vos amis, de vous voir en plus grand nombre pour faire la fête. Cette période suscite de l'angoisse, c'est parfaitement normal. Mais je vous demande, limitez vos contacts et n'organisez pas de soirée en réponse à la fermeture des bars et des boîtes." "Même si vous ne développez pas de symptômes, peut-être que vous contaminerez un ami, un parent, un grand-parent pour qui la maladie pourrait avoir des conséquences dramatiques", rappelle le Première ministre.