Lundi 8 avril 2019, la DH publie une interview de Denis Ducarme et Georges-Louis Bouchez, respectivement premier et quatrième sur la liste MR pour les législatives dans le Hainaut. Les deux Hennuyers se détestent déjà. Au journaliste qui l'avait écrit, ils protestent. "On n'est pas moins à droite que Destexhe", disent-ils ensemble. "On sent, depuis une heure qu'on est assis à table, combien on défend le même projet, avec parfois un peu de virilité dans la relation. Il y a une estime réciproque", ajoute Denis Ducarme. "Nous avons la même manière de faire de la politique. On a une relation qui est très directe, franche", conclut Georges-Louis Bouchez. Ils ne peuvent pas le dire, mais ils se détestent déjà, et depuis longtemps. Denis Ducarme, président de la fédération provinciale du MR, a été de ceux qui ont convaincu le président Charles Michel d'accorder à la populaire bourgmestre de Courcelles, Caroline Taquin, la troisième place sur la liste hennuyère. La campagne, en interne, est très tendue.
...