Les nouveaux statuts du MR ont été adoptés ce lundi en bureau de parti, à l'unanimité. Objectifs? Moderniser le fonctionnement du parti, sa démocratie interne, féminiser les structures...
...

Les nouveaux statuts du MR ont été adoptés ce lundi en bureau de parti, à l'unanimité. Objectifs? Moderniser le fonctionnement du parti, sa démocratie interne, féminiser les structures...Mais un point retenait l'attention et ne fait pas partie du communiqué diffusé par le parti. La durée du mandat présidentiel sera bel et bien prolongée de quatre à cinq ans. La volonté est de faire en sorte que cette durée corresponde à la durée d'une législature, afin de permettre au président d'accompagner le travail des majorités durant les cinq ans, deporter la campagne électorale et de gérer les négociations gouvernementales qui suivent. Avant de remettre son mandat en jeu.Ce week-end, l'actuel président Georges-Lous Bouchez avait signalé que ce changement ne vaudrait pas, a priori, pour lui. Elu à la tête du parti le 28 novembre 2019, son mandat s'arrête normalement à l'automne 2023. Certains lui reprochaient, en interne, de faire passer cette réforme pour le servir et prolonger de facto son mandat.Revirement lors de la réunion: l'ancien président Louis Michel a fait acter le fait... que le mandat de Georges-Louis Bouchez peut bel et bien être prolongé par décision du Conseil. il serait incohérent, a-t-il plaidé en substance, que le président ayant mené les négociations de la Vivaldi n'en assume pas le bilan (sauf à être réélu) et ne mène pas la danse des négociations suivantes.Le principe a été ajouté au procès-verbal de la réunion.