VOUS, Monsieur le Premier Ministre,

Cachez ces conférences de presse que nous ne saurons plus voir!

Cessez de NOUS dire ce que NOUS ne pouvons toujours pas faire (mais que certains Présidents de votre majorité contestent) et de VOUS taire sur la vaccination.

Cessez de NOUS faire miroiter un printemps qui dépend de notre civisme: NOUS avons compris. Dites-nous uniquement, seulement, quel est le CALENDRIER HEBDOMADAIRE des VACCINATIONS auquel VOUS et VOTRE MAJORITE vous engagez. Pas des promesses optimistes, comme pour les tests et les masques.

En février VOUS n'avez réussi à vacciner que 115.000 à 130.000 personnes par semaine. VOUS n'allez pas en rester là, VOUS dit-on ! VOUS avez bien l'intention d'accélérer n'est-ce pas?

VOUS avez une seule chose à nous dire maintenant: "QUAND, COMBIEN et COMMENT". Et plus précisément, VOUS devez sans plus tarder

- mobiliser votre gouvernement, et tous les niveaux de pouvoir et d'administration, autour d'objectifs hebdomadaires précis et ambitieux (type et nombre de patients à vacciner)

- publier chaque semaine les résultats atteints face à ces objectifs et annoncer les mesures correctives éventuelles mises en place (pas les excuses seulement)

- cesser d'encombrer la presse des chiffres journaliers de l'épidémie qui NOUS fatiguent et donnent lieu à des débats fastidieux dans tous les médias.

NOTRE survie après l'été dépend de VOUS ...

Adrien Felot, président du Comité des sages de DéFI

VOUS, Monsieur le Premier Ministre, Cachez ces conférences de presse que nous ne saurons plus voir!Cessez de NOUS dire ce que NOUS ne pouvons toujours pas faire (mais que certains Présidents de votre majorité contestent) et de VOUS taire sur la vaccination.Cessez de NOUS faire miroiter un printemps qui dépend de notre civisme: NOUS avons compris. Dites-nous uniquement, seulement, quel est le CALENDRIER HEBDOMADAIRE des VACCINATIONS auquel VOUS et VOTRE MAJORITE vous engagez. Pas des promesses optimistes, comme pour les tests et les masques.En février VOUS n'avez réussi à vacciner que 115.000 à 130.000 personnes par semaine. VOUS n'allez pas en rester là, VOUS dit-on ! VOUS avez bien l'intention d'accélérer n'est-ce pas?VOUS avez une seule chose à nous dire maintenant: "QUAND, COMBIEN et COMMENT". Et plus précisément, VOUS devez sans plus tarder - mobiliser votre gouvernement, et tous les niveaux de pouvoir et d'administration, autour d'objectifs hebdomadaires précis et ambitieux (type et nombre de patients à vacciner) - publier chaque semaine les résultats atteints face à ces objectifs et annoncer les mesures correctives éventuelles mises en place (pas les excuses seulement) - cesser d'encombrer la presse des chiffres journaliers de l'épidémie qui NOUS fatiguent et donnent lieu à des débats fastidieux dans tous les médias.NOTRE survie après l'été dépend de VOUS ... Adrien Felot, président du Comité des sages de DéFI