Mobilité - Partout la pression automobile

Bruxelles enregistre plus de quatre millions de déplacements par jour et la voiture y tient une place prépondérante. Coincé entre les champs et le ring, le quartier Bon-Air, à Anderlecht, est celui qui connaît la plus forte pression automobile de la capitale avec un taux d'occupation de la voirie de 69 % entre 8 et 9 heures, et 78 % entre 17 et 18 heures, même si le quartier le plus embouteillé en fin de journée est celui du parc Marie-José à Molenbeek, à côté de la Gare de l'Ouest, avec 87 % de trafic, comme l'indiquent les chiffres de l'Ibsa (Institut bruxellois de statistique et d'analyse).
...