Selon le ministre wallon, cet arrêté concerne plus de 4.000 porcs répartis dans les 58 exploitations situées dans cette zone du sud de la province de Luxembourg.

"Je leur exprime mon soutien total ainsi que ma profonde sympathie dans le choc que provoque cette annonce. La Wallonie est et devra être à leur côté. Dès à présent, nous travaillons à déterminer les différentes possibilités pour accompagner les exploitations concernées", assure René Collin.

Denis Ducarme a annoncé dimanche soir avoir demandé à l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) de lui soumettre dans les plus brefs délais un projet d'arrêté ministériel ordonnant la mise à mort des porcs domestiques situés dans la zone infectée. Le ministre fédéral a également annoncé l'organisation d'une conférence interministérielle de politique agricole mercredi matin. Une phase de concertation et d'information du secteur est également prévue.

Selon le ministre wallon, cet arrêté concerne plus de 4.000 porcs répartis dans les 58 exploitations situées dans cette zone du sud de la province de Luxembourg. "Je leur exprime mon soutien total ainsi que ma profonde sympathie dans le choc que provoque cette annonce. La Wallonie est et devra être à leur côté. Dès à présent, nous travaillons à déterminer les différentes possibilités pour accompagner les exploitations concernées", assure René Collin. Denis Ducarme a annoncé dimanche soir avoir demandé à l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) de lui soumettre dans les plus brefs délais un projet d'arrêté ministériel ordonnant la mise à mort des porcs domestiques situés dans la zone infectée. Le ministre fédéral a également annoncé l'organisation d'une conférence interministérielle de politique agricole mercredi matin. Une phase de concertation et d'information du secteur est également prévue.