Joëlle Milquet en vedette de Grondvest, le mensuel du Vlaamse Volksbeweging, c'est lui faire beaucoup d'honneur. Surtout pour ne pas en dire que du bien. "Politicienne...

Joëlle Milquet en vedette de Grondvest, le mensuel du Vlaamse Volksbeweging, c'est lui faire beaucoup d'honneur. Surtout pour ne pas en dire que du bien. "Politicienne pur- sang de la race belge la plus pure. Sorte de Margaret Thatcher wallonne, mais alors de type méridional et plus foncé (sic)" : au rayon compliments, on a déjà vu plus élogieux. Vu de la Flandre flamingante, Joëlle Milquet, alias "Madame NON !" (en français dans le texte), l'a un peu cherché : "la perplexité" qu'a récemment inspirée à la ministre CDH de la Culture l'attribution à deux acteurs flamands d'un Magritte du Cinéma, l'Oscar wallon, a achevé d'asseoir sa réputation. Sa fiche médicale, mise à jour par le VVB, est sans appel : "Phobie pour tout ce qui a à voir avec la Flandre. Vire régulièrement en pure haine du Flamand.¨" Sans espoir de guérison.