Maxime Prévot exclut cependant d'inclure l'enseignement, la culture et les hôpitaux universitaires dans une éventuelle réforme. "Ces matières doivent rester au sein de la Fédération", a-t-il déclaré au journal L'Echo.

"Je ne suis pas fermé à la discussion pour optimiser les choses entre la Fédération et la Région. Je pense aux compétences qui touchent le tourisme et le sport. Ces matières pourraient être rapatriées vers la Région tout comme le patrimoine mobilier", a estimé le N.2 de l'exécutif wallon. Il rejoint sur ce point le ministre-président wallon Paul Magnette, qui citait également ces compétences comme potentiellement "régionalisable".

Maxime Prévot exclut cependant d'inclure l'enseignement, la culture et les hôpitaux universitaires dans une éventuelle réforme. "Ces matières doivent rester au sein de la Fédération", a-t-il déclaré au journal L'Echo."Je ne suis pas fermé à la discussion pour optimiser les choses entre la Fédération et la Région. Je pense aux compétences qui touchent le tourisme et le sport. Ces matières pourraient être rapatriées vers la Région tout comme le patrimoine mobilier", a estimé le N.2 de l'exécutif wallon. Il rejoint sur ce point le ministre-président wallon Paul Magnette, qui citait également ces compétences comme potentiellement "régionalisable".