Elue sous l'étiquette "Rassemblement Bleu Marine", la députée Marion Maréchal-Le Pen, petite-fille de Jean-Marie Le Pen et nièce de Marine, la présidente du Front National français, a choisi la feuille de chou du Vlaams Belang bruxellois pour cracher son venin contre "la dérive de l'égalitarisme."

Et pour souhaiter au Vlaams Belang autant de réussite électorale qu'au Front national ou au FPÖ autrichien, au scrutin du 25 mai prochain.

Elue sous l'étiquette "Rassemblement Bleu Marine", la députée Marion Maréchal-Le Pen, petite-fille de Jean-Marie Le Pen et nièce de Marine, la présidente du Front National français, a choisi la feuille de chou du Vlaams Belang bruxellois pour cracher son venin contre "la dérive de l'égalitarisme."Et pour souhaiter au Vlaams Belang autant de réussite électorale qu'au Front national ou au FPÖ autrichien, au scrutin du 25 mai prochain.