Marie Christine Marghem a annoncé avoir obtenu mercredi la validation par le comité de concertation du CRM (Capacity Remuneration Mechanism) qui doit garantir une capacité de production suffisante pour permettre la sortie du nucléaire en 2025, notamment via l'investissement dans les centrales à gaz.

"Je transmets dès à présent le texte au Conseil d'Etat pour avis afin de ne plus perdre de temps", a indiqué Mme Marghem. "J'espère pouvoir le faire valider lors du conseil des ministres et le présenter au Parlement. Hier (mardi) en commission, le PS et Ecolo m'ont proposé de conclure des 'contrats à la carte' sur certains dossiers intéressants", a-t-elle souligné.

Marie Christine Marghem veut aussi valider le plus rapidement possible son projet sur les provisions nucléaires. Ce nouveau cadre légal doit garantir qu'Engie Electrabel mette à disposition des ressources suffisantes pour la gestion des déchets radioactifs.

Marie Christine Marghem a annoncé avoir obtenu mercredi la validation par le comité de concertation du CRM (Capacity Remuneration Mechanism) qui doit garantir une capacité de production suffisante pour permettre la sortie du nucléaire en 2025, notamment via l'investissement dans les centrales à gaz. "Je transmets dès à présent le texte au Conseil d'Etat pour avis afin de ne plus perdre de temps", a indiqué Mme Marghem. "J'espère pouvoir le faire valider lors du conseil des ministres et le présenter au Parlement. Hier (mardi) en commission, le PS et Ecolo m'ont proposé de conclure des 'contrats à la carte' sur certains dossiers intéressants", a-t-elle souligné. Marie Christine Marghem veut aussi valider le plus rapidement possible son projet sur les provisions nucléaires. Ce nouveau cadre légal doit garantir qu'Engie Electrabel mette à disposition des ressources suffisantes pour la gestion des déchets radioactifs.