Après les premières arrestations vers 12H30 rue du Marché à Saint-Josse-ten-Noode, 37 personnes ont été interpellées entre 13h50 et 14h30 aux alentours de la place d'Espagne à Bruxelles-Ville, lieu de rassemblement initialement prévu. Un dernier groupe a été arrêté vers 16H45 rue de la Montagne, toujours aux alentours de la place d'Espagne. Aucune agression n'a été signalée. La plate-forme citoyenne de soutien aux réfugiés avait eu vent d'informations indiquant que des groupes prévoyaient de venir à Bruxelles pour "nettoyer" certains quartiers dont le quartier nord, et ce bien que le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close ait interdit cette manifestation d'extrême droite. Une cinquantaine de migrants ont été mis à l'abri de manière préventive dans un lieu sécurisé et une trentaine de personnes sont restées au parc Maximilien avec des bénévoles et sous la surveillance de la police, a indiqué un porte-parole de la plate-forme citoyenne. La Porte d'Ulysse a exceptionnellement été ouverte en journée pour accueillir les migrants désireux de se sentir en sécurité. De nombreux bénévoles se sont manifestés pour assurer son bon fonctionnement. Il n'y a eu aucun incident.