"La police est venue constater les faits de manière cordiale. Ils ont fait leur travail, mais nous leur avons fait savoir qu'on resterait ouvert. On est encore ouvert ce lundi et jusqu'à ce qu'on nous empêche d'ouvrir d'une autre manière. Si une amende devait être dressée à l'encontre du cinéma, nous la contesterions", a précisé la présidente.

Une jauge de 49 personnes est d'application pour les prochaines séances. "Dans ce cas, il n'y a pas besoin de CST mais les réservations sont obligatoires. C'est plus sécurisant d'être à 49 dans une salle qu'à 144, notre capacité maximale. Le masque est obligatoire sauf quand on mange et les groupes entre deux séances ne se croisent pas. Toutes les règles sont assez bien respectées", a terminé Mme Vandevoorde.

"La police est venue constater les faits de manière cordiale. Ils ont fait leur travail, mais nous leur avons fait savoir qu'on resterait ouvert. On est encore ouvert ce lundi et jusqu'à ce qu'on nous empêche d'ouvrir d'une autre manière. Si une amende devait être dressée à l'encontre du cinéma, nous la contesterions", a précisé la présidente. Une jauge de 49 personnes est d'application pour les prochaines séances. "Dans ce cas, il n'y a pas besoin de CST mais les réservations sont obligatoires. C'est plus sécurisant d'être à 49 dans une salle qu'à 144, notre capacité maximale. Le masque est obligatoire sauf quand on mange et les groupes entre deux séances ne se croisent pas. Toutes les règles sont assez bien respectées", a terminé Mme Vandevoorde.