M. Sels est le recteur de l'université louvaniste depuis 2017 et le restera donc pour les quatre prochaines années.

L'homme de 54 ans a remporté l'élection organisée en ligne contre le candidat Jan Tytgat, toxicologue de 58 ans. Ce dernier a remporté 33% des voix tandis que le recteur dont le mandat était en jeu a pu compter sur l'appui de 64 % des votants.

En tout, 1.358 voix ont été attribuées à M. Sels, 701 pour M. Tytgat et 33 bulletins étaient blancs.

M. Sels a salué sa réélection. "Le résultat est visible, et se ressent comme un grand soutien. Je tiens à remercier tous ceux qui se sont engagés en votant et m'ont défié lors des débats. En particulier, je voudrais également mentionner Jan Tytgat : avoir un opposant dans une élection de recteur est une réelle valeur ajoutée au débat. Cela a également rendu mes rêves et mes projets plus précis", a-t-il commenté.

M. Sels est le recteur de l'université louvaniste depuis 2017 et le restera donc pour les quatre prochaines années. L'homme de 54 ans a remporté l'élection organisée en ligne contre le candidat Jan Tytgat, toxicologue de 58 ans. Ce dernier a remporté 33% des voix tandis que le recteur dont le mandat était en jeu a pu compter sur l'appui de 64 % des votants. En tout, 1.358 voix ont été attribuées à M. Sels, 701 pour M. Tytgat et 33 bulletins étaient blancs. M. Sels a salué sa réélection. "Le résultat est visible, et se ressent comme un grand soutien. Je tiens à remercier tous ceux qui se sont engagés en votant et m'ont défié lors des débats. En particulier, je voudrais également mentionner Jan Tytgat : avoir un opposant dans une élection de recteur est une réelle valeur ajoutée au débat. Cela a également rendu mes rêves et mes projets plus précis", a-t-il commenté.