Luc Huyse a quatre-vingt-deux ans. Au cours de sa longue carrière, il a vu le système politique changer profondément. Jeune, il était membre du CVP-Jeune, avec un " bureau des miracles " composé de Wilfried Martens, Jean-Luc Dehaene et Miet Smet. Ils plaidaient même pour une "formation de front progressiste" avec les socialistes. Aujourd'hui, le même parti démocrate-chrétien plaide en faveur de l'adoption des recettes de l'extrême droite, en particulier en matière de migration. La politique flamande a-t-elle viré de gauche à droite? Et pourquoi, plus de 160 jours après les élections du 26 mai, n'avons-nous toujours aucune perspective d'un nouveau gouvernement fédéral ? Nos politiciens ont-ils perdu l'art du compromis ? Vivent-ils en état de guerre permanent ?
...