Un phénomène qui fait suite aux contrôles renforcés depuis le mois d'avril à la frontière lorsqu'on entre dans l'espace Schengen ou qu'on le quitte. "Les nouvelles procédures exigent davantage de temps et mènent parfois à d'importants retards", confirme-t-on chez Brussels Airlines.

Des aéroports d'Espagne, de France, d'Italie, de Belgique et du Portugal se trouvent dans la même situation, avec de longues files à la douane, selon A4E. Parfois, l'attente peut durer jusque quatre heures. Le personnel chargé des contrôles à la frontière est souvent en sous-effectif, constate l'association de compagnies.

Durant l'été, saison très chargée pour le secteur, cela mène à des retards de vols voire à ce que des personnes ratent leur avion. A4E qualifie l'impact de la mesure de "disproportionnel".

Brussels Airlines confirme l'augmentation des files d'attente à Brussels Airport depuis le mois d'avril. "Nous espérons une solution de la part de la police fédérale. Les contrôles de sécurité se déroulent de manière fluide mais il y a par contre un problème au service de l'immigration." Les vols long courrier atteignent des retards allant jusque 45 minutes car des passagers n'arrivent pas à temps à la porte d'embarquement, illustre la compagnie aérienne belge.

Un phénomène qui fait suite aux contrôles renforcés depuis le mois d'avril à la frontière lorsqu'on entre dans l'espace Schengen ou qu'on le quitte. "Les nouvelles procédures exigent davantage de temps et mènent parfois à d'importants retards", confirme-t-on chez Brussels Airlines.Des aéroports d'Espagne, de France, d'Italie, de Belgique et du Portugal se trouvent dans la même situation, avec de longues files à la douane, selon A4E. Parfois, l'attente peut durer jusque quatre heures. Le personnel chargé des contrôles à la frontière est souvent en sous-effectif, constate l'association de compagnies. Durant l'été, saison très chargée pour le secteur, cela mène à des retards de vols voire à ce que des personnes ratent leur avion. A4E qualifie l'impact de la mesure de "disproportionnel". Brussels Airlines confirme l'augmentation des files d'attente à Brussels Airport depuis le mois d'avril. "Nous espérons une solution de la part de la police fédérale. Les contrôles de sécurité se déroulent de manière fluide mais il y a par contre un problème au service de l'immigration." Les vols long courrier atteignent des retards allant jusque 45 minutes car des passagers n'arrivent pas à temps à la porte d'embarquement, illustre la compagnie aérienne belge.