"En octobre dernier, lors des négociations avec le PS, nous avons pointé cette problématique. Nous avons alors souligné la nécessité de travailler avec une autre direction. Pour garantir la continuité des activité, une tutelle régionale est nécessaire", a expliqué Dirk De Block.

"Tous les gens qui possédaient l'expertise sont partis. Il y a un manque de continuité et on a trop peu investi", a-t-il poursuivi, dénonçant dans la foulée le contrôle de la Région. "Le dossier qu'a reçu Céline Fremault en novembre était déjà sur la table de la SLRB en mai. La question est de savoir pourquoi rien n'a été fait à ce moment-là. Il n'y aurait qu'une réunion qui aurait été organisée", a enfin indiqué le responsable du PTB.

"En octobre dernier, lors des négociations avec le PS, nous avons pointé cette problématique. Nous avons alors souligné la nécessité de travailler avec une autre direction. Pour garantir la continuité des activité, une tutelle régionale est nécessaire", a expliqué Dirk De Block. "Tous les gens qui possédaient l'expertise sont partis. Il y a un manque de continuité et on a trop peu investi", a-t-il poursuivi, dénonçant dans la foulée le contrôle de la Région. "Le dossier qu'a reçu Céline Fremault en novembre était déjà sur la table de la SLRB en mai. La question est de savoir pourquoi rien n'a été fait à ce moment-là. Il n'y aurait qu'une réunion qui aurait été organisée", a enfin indiqué le responsable du PTB.