Depuis le 9 juillet, un pass sanitaire ou un test négatif (PCR de moins de 72, antigénique de moins de 48h ou autotest en présence du personnel de l'établissement) au coronavirus est exigé le week-end et les jours fériés pour loger dans un hôtel ou avoir accès aux restaurants des régions les plus touchées par la recrudescence de l'épidémie de Covid-19. C'est une des mesures mises en place dans les municipalités "de risque élevé" ou "extrêmement élevé". Les enfants de moins de 12 ans sont exemptés de cette obligation.

Le couvre-feu nocturne, de 23h à 5h, est également en vigueur dans ces zones à risque, concentrées pour l'essentiel à Lisbonne et ses environs, puis dans la région touristique de l'Algarve (sud). Les espaces culturels et les spectacles ferment à 22h30.

Les commerces alimentaires et non alimentaires sont également impactés. Pour les municipalités de rique élevé, les commerces alimentaires et non alimentaires ferment à 21h. Pour les municipalités de risque extrêmement élevé, les règles sont plus strictes: fermeture des supermarchés et autres commerces alimentaires à 21h en semaine et 19h le week-end et jours fériés et fermeture des commerces non alimentaires à 21h en semaine et à 15h30 le week-end et jours fériés.

Voici la liste des municipalités concernées:

Municipalités de risque élevé: Águeda, Alcobaça, Alcoutim, Amarante, Anadia, Arruda dos Vinhos, Avis, Barcelos, Bombarral, Braga, Cadaval, Caldas da Rainha, Cantanhede, Cartaxo, Castelo de Paiva, Castro Marim, Chaves, Coimbra, Constância, Elvas, Estarreja, Fafe, Felgueiras, Figueira da Foz, Guarda, Guimarães, Leiria, Marco de Canaveses, Marinha Grande, Mogadouro, Montemor-o-Novo, Montemor-o-Velho, Murtosa, Óbidos, Ourém, Ovar, Paços de Ferreira, Paredes de Coura, Penafiel, Porto de Mós, Rio Maior, Salvaterra de Magos, Santa Maria da Feira, Santarém, Santiago do Cacém, São João da Madeira, Serpa, Torres Vedras, Trofa, Valpaços, Viana do Castelo, Vila do Conde, Vila Real, Vila Viçosa et Vizela.

Municipalités de risque extrêmement élevé: Albergaria-a-Velha, Albufeira, Alcochete, Alenquer, Aljustrel, Almada, Amadora, Arraiolos, Aveiro, Azambuja, Barreiro, Batalha, Benavente, Cascais, Espinho, Faro, Gondomar, Ílhavo, Lagoa, Lagos, Lisboa, Loulé, Loures, Lourinhã, Lousada, Mafra, Maia, Matosinhos, Mira, Moita, Montijo, Nazaré, Odivelas, Oeiras, Olhão, Oliveira do Bairro, Palmela, Paredes, Pedrógão Grande, Peniche, Portimão, Porto, Póvoa de Varzim, Santo Tirso, São Brás de Alportel, Seixal, Sesimbra, Setúbal, Silves, Sines, Sintra, Sobral de Monte Agraço, Tavira, Vagos, Valongo, Vila do Bispo, Vila Franca de Xira, Vila Nova de Famalicão, Vila Nova de Gaia, Vila Real de Santo António et Viseu.

La liste constamment mise à jour peut être retrouvée sur le site des Affaires étrangères.

Depuis le 9 juillet, un pass sanitaire ou un test négatif (PCR de moins de 72, antigénique de moins de 48h ou autotest en présence du personnel de l'établissement) au coronavirus est exigé le week-end et les jours fériés pour loger dans un hôtel ou avoir accès aux restaurants des régions les plus touchées par la recrudescence de l'épidémie de Covid-19. C'est une des mesures mises en place dans les municipalités "de risque élevé" ou "extrêmement élevé". Les enfants de moins de 12 ans sont exemptés de cette obligation.Le couvre-feu nocturne, de 23h à 5h, est également en vigueur dans ces zones à risque, concentrées pour l'essentiel à Lisbonne et ses environs, puis dans la région touristique de l'Algarve (sud). Les espaces culturels et les spectacles ferment à 22h30. Les commerces alimentaires et non alimentaires sont également impactés. Pour les municipalités de rique élevé, les commerces alimentaires et non alimentaires ferment à 21h. Pour les municipalités de risque extrêmement élevé, les règles sont plus strictes: fermeture des supermarchés et autres commerces alimentaires à 21h en semaine et 19h le week-end et jours fériés et fermeture des commerces non alimentaires à 21h en semaine et à 15h30 le week-end et jours fériés.Voici la liste des municipalités concernées:Municipalités de risque élevé: Águeda, Alcobaça, Alcoutim, Amarante, Anadia, Arruda dos Vinhos, Avis, Barcelos, Bombarral, Braga, Cadaval, Caldas da Rainha, Cantanhede, Cartaxo, Castelo de Paiva, Castro Marim, Chaves, Coimbra, Constância, Elvas, Estarreja, Fafe, Felgueiras, Figueira da Foz, Guarda, Guimarães, Leiria, Marco de Canaveses, Marinha Grande, Mogadouro, Montemor-o-Novo, Montemor-o-Velho, Murtosa, Óbidos, Ourém, Ovar, Paços de Ferreira, Paredes de Coura, Penafiel, Porto de Mós, Rio Maior, Salvaterra de Magos, Santa Maria da Feira, Santarém, Santiago do Cacém, São João da Madeira, Serpa, Torres Vedras, Trofa, Valpaços, Viana do Castelo, Vila do Conde, Vila Real, Vila Viçosa et Vizela.Municipalités de risque extrêmement élevé: Albergaria-a-Velha, Albufeira, Alcochete, Alenquer, Aljustrel, Almada, Amadora, Arraiolos, Aveiro, Azambuja, Barreiro, Batalha, Benavente, Cascais, Espinho, Faro, Gondomar, Ílhavo, Lagoa, Lagos, Lisboa, Loulé, Loures, Lourinhã, Lousada, Mafra, Maia, Matosinhos, Mira, Moita, Montijo, Nazaré, Odivelas, Oeiras, Olhão, Oliveira do Bairro, Palmela, Paredes, Pedrógão Grande, Peniche, Portimão, Porto, Póvoa de Varzim, Santo Tirso, São Brás de Alportel, Seixal, Sesimbra, Setúbal, Silves, Sines, Sintra, Sobral de Monte Agraço, Tavira, Vagos, Valongo, Vila do Bispo, Vila Franca de Xira, Vila Nova de Famalicão, Vila Nova de Gaia, Vila Real de Santo António et Viseu.La liste constamment mise à jour peut être retrouvée sur le site des Affaires étrangères.