En 2020, la ville de Liège a adopté un plan de relance à hauteur de 12,8 millions d'euros afin de venir en aide aux différents secteurs touchés par la pandémie de Covid-19. Les effets de celle-ci ayant été d'une longueur inattendue, le collège communal a adopté un deuxième volet de l'ordre de plus de 15,7 millions d'euros. Huit axes de mesures ont été définis de manière à soutenir aussi bien la population que les commerces et indépendants ou encore divers secteurs comme la culture et l'associatif. Les mesures d'allégement fiscal au bénéfice de différents secteurs (Horeca, événementiel, commerce de détail, marchands ambulants, foire et marchés...) représentent près de la moitié du montant, soit 7,3 millions d'euros. Le deuxième axe, à hauteur de 4,9 millions d'euros, vise à booster la consommation dans les commerces liégeois tout en renforçant le pouvoir d'achat des ménages.

Un chèque de 20 euros sera ainsi distribué à chaque citoyen domicilié à Liège et sera à échanger dans les commerces participants. "Ce chèque sera d'une durée de six mois et sera accessible à tout commerce, y compris l'Horeca, mais à l'exclusion des commerces de tabac, d'alcool et jeux de hasard. L'idée est de destiner ces chèques aux petits commerces", précise Elisabeth Fraipont, l'échevine liégeoise en charge du commerce.

Par ailleurs, afin de faire de Liège une ville "Covid safe", une aide sera accordée à l'Horeca, aux établissements disposant d'un service en salle, pour l'achat d'appareil de purification de l'air. "Le principe est acquis mais les modalités doivent encore être définies. Ce sera peut-être sous la forme d'une prime unique", a souligné le bourgmestre de Liège. Cette mesure vient s'ajouter à la possibilité de solliciter une extension de terrasse sur l'espace public. "A la date du 25 mai, 239 dossiers ont été ouverts", a ajouté Willy Demeyer.

Un autre secteur fortement touché est la culture. Ainsi, l'enveloppe de 200.000 euros ayant permis, en 2020, d'aider 29 structures impactées par l'arrêt des activités a été portée à 250.000 euros afin de soutenir davantage de petites structures. De plus, l'opération "Place aux artistes", qui avait permis à des artistes de se produire sur l'espace public, sera reconduite cet été et le budget a été porté de 100.000 à 150.000 euros.

Toujours en soutien à la culture, le bourgmestre de Liège a annoncé qu'une enveloppe de 500.000 euros a été dégagée par Liège Métropole en vue d'organiser la 3e édition de l'événement "Métamorphoses". "Ce sera un festival de promenades autour de Liège avec des prestations artistiques", a-t-il indiqué.

Ce plan de relance comprend d'autres mesures comme une aide financière aux associations liégeoises actives dans le secteur de l'accueil temps libre, aux écoles de devoir et aux petites crèches non communales, le versement à chaque club sportif d'un subside de 40 euros par affilié et financé par la Wallonie, la mise en place d'un programme d'activités sportives visant à promouvoir la remise en condition physique (75.000 euros), une somme de 115.000 euros pour compenser les pertes d'exploitation de la patinoire de Liège ou encore le financement de 20 contrats de travail "article 60" supplémentaires (180.000 euros) pour renforcer les équipes de propreté, dont l'intervention s'est accentuée en raison de la fréquentation des parcs publics.

Enfin, partant du constat que le taux de vaccination à Liège est inférieur à celui de certaines communes péri-urbaines, une somme de 600.000 euros est destinée à encourager les Liégeois et Liégeoises à se faire vacciner. Un service de taxi gratuit est ainsi mis à la disposition des citoyens de plus de 75 ans afin de se rendre dans un centre de vaccination et l'ASBL Liège Santé mènera des actions de sensibilisation dans tous les quartiers de la Cité ardente.

En 2020, la ville de Liège a adopté un plan de relance à hauteur de 12,8 millions d'euros afin de venir en aide aux différents secteurs touchés par la pandémie de Covid-19. Les effets de celle-ci ayant été d'une longueur inattendue, le collège communal a adopté un deuxième volet de l'ordre de plus de 15,7 millions d'euros. Huit axes de mesures ont été définis de manière à soutenir aussi bien la population que les commerces et indépendants ou encore divers secteurs comme la culture et l'associatif. Les mesures d'allégement fiscal au bénéfice de différents secteurs (Horeca, événementiel, commerce de détail, marchands ambulants, foire et marchés...) représentent près de la moitié du montant, soit 7,3 millions d'euros. Le deuxième axe, à hauteur de 4,9 millions d'euros, vise à booster la consommation dans les commerces liégeois tout en renforçant le pouvoir d'achat des ménages. Un chèque de 20 euros sera ainsi distribué à chaque citoyen domicilié à Liège et sera à échanger dans les commerces participants. "Ce chèque sera d'une durée de six mois et sera accessible à tout commerce, y compris l'Horeca, mais à l'exclusion des commerces de tabac, d'alcool et jeux de hasard. L'idée est de destiner ces chèques aux petits commerces", précise Elisabeth Fraipont, l'échevine liégeoise en charge du commerce. Par ailleurs, afin de faire de Liège une ville "Covid safe", une aide sera accordée à l'Horeca, aux établissements disposant d'un service en salle, pour l'achat d'appareil de purification de l'air. "Le principe est acquis mais les modalités doivent encore être définies. Ce sera peut-être sous la forme d'une prime unique", a souligné le bourgmestre de Liège. Cette mesure vient s'ajouter à la possibilité de solliciter une extension de terrasse sur l'espace public. "A la date du 25 mai, 239 dossiers ont été ouverts", a ajouté Willy Demeyer. Un autre secteur fortement touché est la culture. Ainsi, l'enveloppe de 200.000 euros ayant permis, en 2020, d'aider 29 structures impactées par l'arrêt des activités a été portée à 250.000 euros afin de soutenir davantage de petites structures. De plus, l'opération "Place aux artistes", qui avait permis à des artistes de se produire sur l'espace public, sera reconduite cet été et le budget a été porté de 100.000 à 150.000 euros. Toujours en soutien à la culture, le bourgmestre de Liège a annoncé qu'une enveloppe de 500.000 euros a été dégagée par Liège Métropole en vue d'organiser la 3e édition de l'événement "Métamorphoses". "Ce sera un festival de promenades autour de Liège avec des prestations artistiques", a-t-il indiqué. Ce plan de relance comprend d'autres mesures comme une aide financière aux associations liégeoises actives dans le secteur de l'accueil temps libre, aux écoles de devoir et aux petites crèches non communales, le versement à chaque club sportif d'un subside de 40 euros par affilié et financé par la Wallonie, la mise en place d'un programme d'activités sportives visant à promouvoir la remise en condition physique (75.000 euros), une somme de 115.000 euros pour compenser les pertes d'exploitation de la patinoire de Liège ou encore le financement de 20 contrats de travail "article 60" supplémentaires (180.000 euros) pour renforcer les équipes de propreté, dont l'intervention s'est accentuée en raison de la fréquentation des parcs publics. Enfin, partant du constat que le taux de vaccination à Liège est inférieur à celui de certaines communes péri-urbaines, une somme de 600.000 euros est destinée à encourager les Liégeois et Liégeoises à se faire vacciner. Un service de taxi gratuit est ainsi mis à la disposition des citoyens de plus de 75 ans afin de se rendre dans un centre de vaccination et l'ASBL Liège Santé mènera des actions de sensibilisation dans tous les quartiers de la Cité ardente.