M. Louis est poursuivi pour recel d'éléments du dossier Dutroux, calomnie à l'égard d'un journaliste du Soir présenté comme "protecteur des pédophiles", et donc outrage.

La discussion n'a pas été très longue jeudi, M. Louis ayant lui-même demandé que son immunité soit levée.

La Chambre se prononcera la semaine prochaine en séance plénière. Le député a indiqué aux commissaires qu'il prendrait la parole, a-t-on appris.

Le 7 juin 2012, M. Louis a été inculpé pour recel de pièces du dossier Dutroux ainsi que pour calomnie à l'égard d'un journaliste. Il a demandé à l'époque la suspension des poursuites intentées contre lui mais la Chambre a rejeté cette demande le 28 juin de l'an passé.

M. Louis est poursuivi pour recel d'éléments du dossier Dutroux, calomnie à l'égard d'un journaliste du Soir présenté comme "protecteur des pédophiles", et donc outrage. La discussion n'a pas été très longue jeudi, M. Louis ayant lui-même demandé que son immunité soit levée. La Chambre se prononcera la semaine prochaine en séance plénière. Le député a indiqué aux commissaires qu'il prendrait la parole, a-t-on appris. Le 7 juin 2012, M. Louis a été inculpé pour recel de pièces du dossier Dutroux ainsi que pour calomnie à l'égard d'un journaliste. Il a demandé à l'époque la suspension des poursuites intentées contre lui mais la Chambre a rejeté cette demande le 28 juin de l'an passé.