J'envoie à l'informateur un message d'espoir afin qu'il génère une démystification des problèmes migratoires en Belgique, afin que l'on puisse enfin aborder cette question de façon sereine, apaisée, pragmatique. L'attitude de certains interlocuteurs lors de la dernière législature a empêché tout dialogue et utilisé une rhétorique qui a crispé la situation. J'espère de tout coeur que vous pourrez contribuer au début d'une nouvelle ère. Et que vous démontrerez qu'il est possible de mener une politique ambitieuse dans ce domaine, comme c'est désormais le cas en Région bruxelloise."