Les travaux d'exhumation de ce cachalot échoué en 1989 ont été plus rapides que prévu. "Notre objectif était de mettre le squelette au jour lundi. Finalement, nous avons déjà pu extraire les premiers morceaux. Mardi, les derniers morceaux ont ensuite pu être retirés", a indiqué la porte-parole du musée NAVIGO Jadrana Demoen.

En raison de la rapidité des opérations, une quinzaine d'étudiants a pu commencer la découpe dès mardi après-midi. "Nous sommes fiers de la rapidité des travaux. Nous le devons à une grande collaboration et préparation avec nos partenaires", a ajouté Mme Demoen.

Le site a été entretemps entièrement rebouché et rien n'y est plus visible. Les curieux peuvent consulter le site internet du musée NAVIGO. Le cachalot sera ensuite transféré, dans le courant de la semaine, vers le campus de l'université de Gand à Merelbeke.

Le cachalot Valentin s'était échoué en 1989 sur la plage Saint-André à Oostduinkerke, dans la commune de Coxyde (Flandre occidentale). À l'époque, les autorités communales avaient décidé de l'enterrer au domaine de la ferme Ten Bogaerde, dans le but de l'exhumer ultérieurement.

Les travaux d'exhumation de ce cachalot échoué en 1989 ont été plus rapides que prévu. "Notre objectif était de mettre le squelette au jour lundi. Finalement, nous avons déjà pu extraire les premiers morceaux. Mardi, les derniers morceaux ont ensuite pu être retirés", a indiqué la porte-parole du musée NAVIGO Jadrana Demoen.En raison de la rapidité des opérations, une quinzaine d'étudiants a pu commencer la découpe dès mardi après-midi. "Nous sommes fiers de la rapidité des travaux. Nous le devons à une grande collaboration et préparation avec nos partenaires", a ajouté Mme Demoen.Le site a été entretemps entièrement rebouché et rien n'y est plus visible. Les curieux peuvent consulter le site internet du musée NAVIGO. Le cachalot sera ensuite transféré, dans le courant de la semaine, vers le campus de l'université de Gand à Merelbeke. Le cachalot Valentin s'était échoué en 1989 sur la plage Saint-André à Oostduinkerke, dans la commune de Coxyde (Flandre occidentale). À l'époque, les autorités communales avaient décidé de l'enterrer au domaine de la ferme Ten Bogaerde, dans le but de l'exhumer ultérieurement.