L'enquête sur ces attentats, qui a duré trois ans et trois mois, s'est clôturée en juin 2019. Les juges d'instruction ont transmis leur dossier au procureur fédéral et les préparatifs pratiques de ce procès sont en cours.

Des raisons pratiques et opérationnelles empêchent la tenue du procès au sein du palais de justice de Bruxelles. Plusieurs pistes de rechange ont été étudiées pour lesquelles il a été tenu compte de la disponibilité, de la flexibilité des espaces à aménager, des possibilités de sécurisation, de l'accessibilité, etc. Le début du procès est prévu au cours de l'année 2020. La date sera communiquée cet automne.