Pour la ministre en charge de la Sécurité routière, Valérie De Bue (MR), ce quiz permet de cerner les thèmes utiles à traiter pour renforcer l...

Pour la ministre en charge de la Sécurité routière, Valérie De Bue (MR), ce quiz permet de cerner les thèmes utiles à traiter pour renforcer la sécurité sur les routes de Wallonie. L'édition 2019 de l'épreuve, qui avait réuni 55 000 participants, a révélé de piètres résultats en ce qui concerne les règles de priorité et les comportements à adopter à l'égard des " usagers faibles ". En effet, si les taux de réussite pour les questions portant sur la connaissance du véhicule et la sécurité routière étaient de 84 et 82 %, les taux de bonnes réponses relatives aux usagers faibles et aux règles de priorité n'atteignaient que 49 et 48 %. L'AWSR, a promis la ministre, en tiendra compte dans son plan d'action.