Cent-vingt soignants du ZNA Middelheim recevront leur première injection ce lundi, avec une priorité aux personnes en contact avec des patients atteints du Covid-19. L'hôpital espère vacciner un millier de membres du personnel d'ici la fin de la semaine. L'ensemble des doses fournies au ZNA Middelheim jusqu'ici auront alors été administrées.

L'hôpital anversois fait partie des quatre établissements choisis pour tester et valider le mode opératoire standard (SOP), un guide, étape par étape, pour l'administration du vaccin Moderna dans les hôpitaux. Des représentants de l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS), de l'agence flamande en charge de la santé (Agentschap Zorg en Gezondheid) et du gouvernement fédéral suivent scrupuleusement le processus de vaccination.

Le vaccin de Moderna doit être conservé à une température de -20°C, ce qui est plus élevé que pour le vaccin de Pfizer (-70°C). Toutefois, quatre semaines doivent s'écouler entre les deux injections nécessaires pour être vacciné, contre trois pour celui de Pfizer.

Un premier soignant vacciné dans les hôpitaux bruxellois

Le premier soignant des hôpitaux bruxellois a été vacciné lundi au Centre hospitalier d'Etterbeek-Ixelles, où a été enregistré le premier décès dû au Covid-19 en milieu hospitalier dans la capitale. Il s'agit du chef coordinateur des urgences et soins intensifs. L'injection a été réalisée en présence du ministre bruxellois de la Santé Alain Maron et du bourgmestre d'Ixelles Christos Doulkeridis.

Le médecin a été vacciné avec le vaccin Moderna. Au total, 80 doses seront injectées ce lundi aux soignants de cet hôpital.

Quelque 1.000 vaccins Moderna ont été livrés aux hôpitaux Iris Sud, qui regroupent les centres hospitaliers Etterbeek-Ixelles, Baron Lambert, Molière-Longchamp et Joseph Bracops.

"La priorité est donnée aux personnes qui travaillent aux Urgences, aux unités de soins intensifs et dans les unités Covid", a expliqué la responsable du service de l'inspection d'hygiène de la COCOM (Commission Communautaire Commune), Inge Neven. "Environ 200 vaccins seront administrés demain/mardi et le reste va suivre dans la semaine".

L'hôpital Saint-Jean a également reçu 1.000 doses du vaccin Moderna.

Les six hôpitaux hub qui stockent les vaccins pour les maisons de repos - à savoir St-Luc, Erasme, l'hôpital militaire, les cliniques de l'Europe, St-Pierre et Delta - ont été autorisés à prélever chacun environ 1.000 doses de Pfizer pour leur personnel de soins.

"On leur a donné des quotas plus précis, que ces hôpitaux peuvent utiliser pour eux et pour les sites liés. Il reste du stock et on veut vacciner au maximum pour prendre de vitesse les variants du virus et essayer d'éviter une troisième vague", ajoute Mme Neven.

Au total, quelque 8.000 vaccins Moderna et Pfizer sont donc déjà disponibles pour les soignants des hôpitaux bruxellois, qui commencent à être vaccinés.

Cent-vingt soignants du ZNA Middelheim recevront leur première injection ce lundi, avec une priorité aux personnes en contact avec des patients atteints du Covid-19. L'hôpital espère vacciner un millier de membres du personnel d'ici la fin de la semaine. L'ensemble des doses fournies au ZNA Middelheim jusqu'ici auront alors été administrées. L'hôpital anversois fait partie des quatre établissements choisis pour tester et valider le mode opératoire standard (SOP), un guide, étape par étape, pour l'administration du vaccin Moderna dans les hôpitaux. Des représentants de l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS), de l'agence flamande en charge de la santé (Agentschap Zorg en Gezondheid) et du gouvernement fédéral suivent scrupuleusement le processus de vaccination. Le vaccin de Moderna doit être conservé à une température de -20°C, ce qui est plus élevé que pour le vaccin de Pfizer (-70°C). Toutefois, quatre semaines doivent s'écouler entre les deux injections nécessaires pour être vacciné, contre trois pour celui de Pfizer.Le premier soignant des hôpitaux bruxellois a été vacciné lundi au Centre hospitalier d'Etterbeek-Ixelles, où a été enregistré le premier décès dû au Covid-19 en milieu hospitalier dans la capitale. Il s'agit du chef coordinateur des urgences et soins intensifs. L'injection a été réalisée en présence du ministre bruxellois de la Santé Alain Maron et du bourgmestre d'Ixelles Christos Doulkeridis.Le médecin a été vacciné avec le vaccin Moderna. Au total, 80 doses seront injectées ce lundi aux soignants de cet hôpital. Quelque 1.000 vaccins Moderna ont été livrés aux hôpitaux Iris Sud, qui regroupent les centres hospitaliers Etterbeek-Ixelles, Baron Lambert, Molière-Longchamp et Joseph Bracops. "La priorité est donnée aux personnes qui travaillent aux Urgences, aux unités de soins intensifs et dans les unités Covid", a expliqué la responsable du service de l'inspection d'hygiène de la COCOM (Commission Communautaire Commune), Inge Neven. "Environ 200 vaccins seront administrés demain/mardi et le reste va suivre dans la semaine". L'hôpital Saint-Jean a également reçu 1.000 doses du vaccin Moderna. Les six hôpitaux hub qui stockent les vaccins pour les maisons de repos - à savoir St-Luc, Erasme, l'hôpital militaire, les cliniques de l'Europe, St-Pierre et Delta - ont été autorisés à prélever chacun environ 1.000 doses de Pfizer pour leur personnel de soins. "On leur a donné des quotas plus précis, que ces hôpitaux peuvent utiliser pour eux et pour les sites liés. Il reste du stock et on veut vacciner au maximum pour prendre de vitesse les variants du virus et essayer d'éviter une troisième vague", ajoute Mme Neven. Au total, quelque 8.000 vaccins Moderna et Pfizer sont donc déjà disponibles pour les soignants des hôpitaux bruxellois, qui commencent à être vaccinés.