Trois policiers de la zone Ouest (Molenbeek, Koekelberg, Jette, Berchem-Ste-Agathe et Ganshoren) ont été violemment agressés suite à un contrôle de police qui a mal tourné. Sur une vidéo publiée sur les réseaux, on y aperçoit l'agresseur en train de s'enfuir, pourchassé par deux policiers. Sur le trottoir d'en face, deux policiers sont à terre. Une policière convulse, après être tombée sur la tête. Elle a rapidement été transportée à l'hôpital pour recevoir les premiers soins. Ses jours ne seraient pas en danger.

Une information confirmée par le cabinet de la bourgmestre, Catherine Moureaux, qui s'est rapidement rendu au chevet de la policière: "Alors que nos policiers tentaient d'interpeller une personne sur la voie publique, cet individu a résisté et s'en est pris aux policiers à l'aide d'un cric, explique Rachid Barghouti, porte-parole de Catherine Moureaux, bourgmestre. En tout, trois policiers ont été blessés. Un a été légèrement blessé au genou, un autre légèrement à la main et une troisième s'est cogné la tête en tombant et souffre d'une commotion".

Dans un tweet, la bourgmestre manifeste son désarroi: "Rien ne peut justifier une telle violence. Respect et solidarité envers notre corps de police de Bruxelles Ouest."

"C'est une agression d'une violence terrible, extrêmement rapide et brutale qui survient lors d'un contrôle de routine", condamne la bourgmestre Catherine Moureaux. "C'est l'indignation qui domine. J'espère de tout coeur que ceci sera pris sérieusement en main par les autorités judiciaires, car ce type d'agressions contre des policiers ne doit pas rester impuni. Ces personnes faisaient leur travail d'une façon très professionnelle et il n'y avait aucune raison pour un tel déchaînement de violences. Le conducteur avait commis une infraction au code de la route. Cela n'a aucun sens... J'espère que cet incident n'aura pas de conséquence au long cours pour les policiers", ajoute l'élue locale.

Georges-Louis Bouchez n'a, lui non plus, pas tardé à réagir : "Encore, encore et encore... Le MR ne veut plus attendre pour renforcer les sanctions à l'égard de ceux qui s'en prennent à nos forces de l'ordre", a-t-il déclaré, avant d'ajouter: "Le laxisme doit cesser. Nous agirons dans les assemblées en ce sens."

Ahmed Laaouej, bourgmestre de Koekelberg, a qualifié cet acte de "profondément ignoble" et estime que "l'individu concerné doit répondre de ses actes avec la plus grande sévérité".

L'individu, qui a tenté de prendre la fuite, a été arrêté par la police. Il est entendu au commissariat de Molenbeek.

Trois policiers de la zone Ouest (Molenbeek, Koekelberg, Jette, Berchem-Ste-Agathe et Ganshoren) ont été violemment agressés suite à un contrôle de police qui a mal tourné. Sur une vidéo publiée sur les réseaux, on y aperçoit l'agresseur en train de s'enfuir, pourchassé par deux policiers. Sur le trottoir d'en face, deux policiers sont à terre. Une policière convulse, après être tombée sur la tête. Elle a rapidement été transportée à l'hôpital pour recevoir les premiers soins. Ses jours ne seraient pas en danger.Une information confirmée par le cabinet de la bourgmestre, Catherine Moureaux, qui s'est rapidement rendu au chevet de la policière: "Alors que nos policiers tentaient d'interpeller une personne sur la voie publique, cet individu a résisté et s'en est pris aux policiers à l'aide d'un cric, explique Rachid Barghouti, porte-parole de Catherine Moureaux, bourgmestre. En tout, trois policiers ont été blessés. Un a été légèrement blessé au genou, un autre légèrement à la main et une troisième s'est cogné la tête en tombant et souffre d'une commotion". Dans un tweet, la bourgmestre manifeste son désarroi: "Rien ne peut justifier une telle violence. Respect et solidarité envers notre corps de police de Bruxelles Ouest.""C'est une agression d'une violence terrible, extrêmement rapide et brutale qui survient lors d'un contrôle de routine", condamne la bourgmestre Catherine Moureaux. "C'est l'indignation qui domine. J'espère de tout coeur que ceci sera pris sérieusement en main par les autorités judiciaires, car ce type d'agressions contre des policiers ne doit pas rester impuni. Ces personnes faisaient leur travail d'une façon très professionnelle et il n'y avait aucune raison pour un tel déchaînement de violences. Le conducteur avait commis une infraction au code de la route. Cela n'a aucun sens... J'espère que cet incident n'aura pas de conséquence au long cours pour les policiers", ajoute l'élue locale.Georges-Louis Bouchez n'a, lui non plus, pas tardé à réagir : "Encore, encore et encore... Le MR ne veut plus attendre pour renforcer les sanctions à l'égard de ceux qui s'en prennent à nos forces de l'ordre", a-t-il déclaré, avant d'ajouter: "Le laxisme doit cesser. Nous agirons dans les assemblées en ce sens."Ahmed Laaouej, bourgmestre de Koekelberg, a qualifié cet acte de "profondément ignoble" et estime que "l'individu concerné doit répondre de ses actes avec la plus grande sévérité".L'individu, qui a tenté de prendre la fuite, a été arrêté par la police. Il est entendu au commissariat de Molenbeek.