Au parlement, on entend Raoul Hedebouw faire l'éloge des brosseurs pour le climat, tandis que le PTB monte au créneau pour le maintien des places de parking gratuites devant les gares. Parce que le réchauffement de la planète, souligne Hedebouw, est causé par "les multinationales" et non par "les travailleurs en voiture". Quel raisonnement étrange. Et cela pour un parti qui se targue d'être intègre.
...