Avenue de la Toison d'or, extérieur jour. Zoom sur le président, en costume bleu nuit, bien serré, avec pochette blanche. Il est debout devant une berline. Il baisse son masque noir-jaune-rouge.
...

Avenue de la Toison d'or, extérieur jour. Zoom sur le président, en costume bleu nuit, bien serré, avec pochette blanche. Il est debout devant une berline. Il baisse son masque noir-jaune-rouge."Salut à toi, jeune entrepreneur libéral, Alors, si aujourd'hui je me permets de te contacter, c'est pour une raison très simple. Sais-tu que selon un sondage du Laatste Nieuws, 60% des Flamands estiment que les neuf ministres de la Santé que compte la Belgique sont un problème ? Est-ce que tu veux faire partie du problème ou faire croire que tu as la solution ? Alors sais-tu qu'en réalité ces neuf ministres de la Santé ne sont pas vraiment ministres de la Santé ? Que dans ce décompte de neuf ministres de la Santé, il y a par exemple Valérie Glatigny, qui est ministre de l'Enseignement supérieur, donc en charge de l'examen d'entrée en médecine, et que c'est sur cette base qu'on fait croire qu'elle est ministre de la Santé ? Sais-tu qu'il y a Bénédicte Linard, et qu'en fait de Santé elle n'est responsable, parmi mille autres choses, que de l'Office de la naissance et de l'enfance ? Que Elke Van den Brandt ne s'occupe que de mettre en oeuvre dans certaines institutions flamandes bruxelloises les mesures décidées par le gouvernement flamand ? Que Barbara Trachte n'est compétente que pour faire imprimer et distribuer des brochures mais que c'est pour ça qu'on raconte qu'elle est ministre de la Santé ? Sais-tu que tous ces soi-disant ministres de la Santé n'ont vraiment rien à voir avec le catastrophique bilan humain, sanitaire et économique de la Belgique face au coronavirus ? Que les ministres vraiment responsables ne sont ni Valérie Glatigny, ni Bénédicte Linard, ni Elke Van den Brandt, ni Barbara Trachte ? Sais-tu, jeune libéral, que ce ne sont pas Valérie Glatigny, ni Bénédicte Linard, ni Elke Van den Brandt, ni Barbara Trachte qui ont détruit des millions de masques et qui n'ont pas voulu en renouveler les stocks ? Que ce ne sont pas elles qui n'ont toujours pas, à ce jour, lancé des procédures de test et de traçage suffisamment massives pour être efficaces ? Sais-tu que ce ne sont pas elles qui n'ont pas commandé des millions de masques en tissu qui n'étaient pas vraiment conformes, quand bien même il a fallu s'y mettre à cinq ministres pour les faire arriver ? Il faut que tu te poses les bonnes questions. Est-ce que tu préfères faire pitié et assumer les responsabilités de tes ministres fédéraux défaillants ? Ou continuer à faire croire que c'est la faute de Valérie Glatigny, de l'ONE ou des brochures en flamand à Bruxelles si la Belgique a brûlé des masques sans les recommander, si ses frontières vers les autres pays ne se sont pas ouvertes au même moment que les autres pays n'ouvraient leurs frontières vers la Belgique, ou si la Première ministre n'a pas osé imposer au bourgmestre d'Anvers des mesures qu'elle était parfaitement en droit de lui imposer ? Moi je pense que la question est vite répondue.Alors, soit tu me suis, soit tu vas demander un subside au CPAS de Frameries pour te lancer sur TikTok. Avec moi, c'est comme ça que ça marche, OK ? Fais le bon choix, bisous." Dézoom sur la voiture. Le président remet son masque, s'assied au volant et démarre. Les pneus crissent sur l'avenue de la Toison d'or.