La Fédération belge des Motards (FBMC) a organisé une randonnée géante au départ de plusieurs villes wallonnes pour converger vers Dour (Hainaut), la commune de M. Di Antonio (cdH). L'action des motards avait pour but d'à nouveau mettre le doigt sur l'état des routes wallonnes, devenues très dangereuses pour les deux roues. "Les voiries sont dans un état de détérioration avancée, la route est un véritable danger pour tous les usagers", a indiqué le président de la FBMC, Joe Vereecke, dans un communiqué.

Les motards sont partis vers 09h30 de six villes wallonnes et ont d'abord convergé vers Nivelles à la mi-journée, avant de prendre la direction de Dour où ils ont été reçus par M. Di Antonio dans l'après-midi. "La rencontre a été cordiale", a assuré le ministre. "Les motards ont répété leur inquiétude et leur indignation quant à l'état des routes. Un élément que j'estime positif a été présenté, un logiciel mis au point par les motards, utilisable sur smartphone ou androïde et permettant de signaler les nids de poule dangereux aux autres usagers", a-t-il ajouté.

M. Di Antonio a indiqué qu'une nouvelle rencontre était prévue à son cabinet le 18 avril pour examiner les possibilités d'utilisation du logiciel par son administration qui pourrait ainsi répondre au mieux aux différentes sources d'informations envoyées par les usagers. Les motards ont offert un oeuf géant au ministre, symbolisant la problématique des nids de poule sur les routes

La Fédération belge des Motards (FBMC) a organisé une randonnée géante au départ de plusieurs villes wallonnes pour converger vers Dour (Hainaut), la commune de M. Di Antonio (cdH). L'action des motards avait pour but d'à nouveau mettre le doigt sur l'état des routes wallonnes, devenues très dangereuses pour les deux roues. "Les voiries sont dans un état de détérioration avancée, la route est un véritable danger pour tous les usagers", a indiqué le président de la FBMC, Joe Vereecke, dans un communiqué. Les motards sont partis vers 09h30 de six villes wallonnes et ont d'abord convergé vers Nivelles à la mi-journée, avant de prendre la direction de Dour où ils ont été reçus par M. Di Antonio dans l'après-midi. "La rencontre a été cordiale", a assuré le ministre. "Les motards ont répété leur inquiétude et leur indignation quant à l'état des routes. Un élément que j'estime positif a été présenté, un logiciel mis au point par les motards, utilisable sur smartphone ou androïde et permettant de signaler les nids de poule dangereux aux autres usagers", a-t-il ajouté. M. Di Antonio a indiqué qu'une nouvelle rencontre était prévue à son cabinet le 18 avril pour examiner les possibilités d'utilisation du logiciel par son administration qui pourrait ainsi répondre au mieux aux différentes sources d'informations envoyées par les usagers. Les motards ont offert un oeuf géant au ministre, symbolisant la problématique des nids de poule sur les routes