Les Etats membres s'étaient accordés au mois de décembre sur le nom de Mme De Bolle pour succéder à Rob Wainwright.

"Europol doit être à la pointe de l'innovation. Pour combattre la cybercriminalité, échanger des informations et lutter contre le crime organisé et le terrorisme", avait-elle expliqué lors d'une audition au parlement européen.

La future directrice d'Europol veut également faire du trafic d'êtres humains une priorité, en particulier lorsque des mineurs non accompagnés sont victimes. "Nous avons besoin d'un système d'alerte pour avoir un aperçu des enfants dont a perdu la trace", avait-elle souligné.

Europol compte 800 collaborateurs.

Les Etats membres s'étaient accordés au mois de décembre sur le nom de Mme De Bolle pour succéder à Rob Wainwright. "Europol doit être à la pointe de l'innovation. Pour combattre la cybercriminalité, échanger des informations et lutter contre le crime organisé et le terrorisme", avait-elle expliqué lors d'une audition au parlement européen. La future directrice d'Europol veut également faire du trafic d'êtres humains une priorité, en particulier lorsque des mineurs non accompagnés sont victimes. "Nous avons besoin d'un système d'alerte pour avoir un aperçu des enfants dont a perdu la trace", avait-elle souligné. Europol compte 800 collaborateurs.